ReligionsLes experts présents à la conférence organisée à l'Église...

Les experts présents à la conférence organisée à l’Église de Scientologie de Rome font le point sur l’état de la liberté de croyance en Italie et dans le monde

-

Publicité

Des professeurs d’université, des responsables gouvernementaux, des parlementaires et des représentants religieux ont participé à une conférence d’une journée au cours de laquelle ils ont discuté des défis actuels posés à la liberté religieuse.

KingNewsWire // Bruxelles, Bruxelles, Belgique, 3 juin 2024 – Jeudi 30 mai, s’est tenue la conférence internationale sur la liberté de religion en Italie et dans le monde, intitulée «Liberté de croyance et reconnaissance religieuse : état actuel et perspectives,» s’est déroulée dans l’auditorium de l’Église de Scientologie à Rome. Elle a été organisée avec la collaboration de l’Observatoire des entités religieuses, du patrimoine ecclésiastique et des organisations à but non lucratif de l’Université de Campanie « Luigi Vanvitelli ».

1717334238665c70deedbea1717334238665c70deedbeb Des experts lors d'une conférence tenue à l'Église de Scientologie de Rome, font le point sur l'état de la liberté de croyance en Italie et dans le monde

La conférence consistait en deux tables rondes internationales dans la matinée animées par Professeur Alfonso Celottoprofesseur de droit constitutionnel à l’Université de Roma Tre, et deux nationaux animés par Professeur Antonio Fuccilloprofesseur de droit ecclésiastique et interculturel à l’Université de Campanie « Luigi Vanvitelli ».

Exemples internationaux de liberté religieuse

Le premier panel avait pour intervenants le sénateur Lorena Ríos Cuéllarancien directeur des affaires religieuses du gouvernement colombien ; Professeur José Daniel Pelayo Olmedo, directeur général adjoint pour la coordination et la promotion de la liberté religieuse du gouvernement espagnol ; et Dr Gary Vachicourasprofesseur et administrateur des affaires académiques à l’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe (Chambésy, Genève).

1717333906665c6f92e1b6b1717333906665c6f92e1b6c Des experts lors d'une conférence organisée à l'Église de Scientologie de Rome font le point sur l'état de la liberté de croyance en Italie et dans le monde

Ce panel a décrit la situation en Colombie, un État laïc mais non athée doté d’une constitution qui garantit la liberté de religion tant individuelle que collective. Elle couvre ensuite celle de l’Espagne, où l’on compte 26 000 groupes religieux inscrits au Registre des organismes religieux. Pour le professeur Vachicouras, d’origine grecque, les sociétés sont de plus en plus confrontées à la pluralité religieuse et aux problèmes qui en découlent. La solution aux conflits, a-t-il déclaré, est l’acceptation du principe de la liberté de croyance. Le panel a montré comment trois pays aux traditions différentes (Colombie, Espagne et Grèce) ont reconnu leurs entités religieuses, notamment Scientologiedans un cadre de grande liberté et d’inclusion.

Le deuxième panel comprenait un avocat américain et un constitutionnaliste. Austin Hepworth; Professeur Juan Ferreiro Galguera, professeur de droit ecclésiastique à l’Université d’Oviedo, Espagne ; et Pr Vincent Bergerancien jurisconsulte à la Cour européenne des droits de l’homme.

1717333883665c6f7b665981717333883665c6f7b66599 Des experts lors d'une conférence tenue à l'Église de Scientologie de Rome, font le point sur l'état de la liberté de croyance en Italie et dans le monde

L’avocat Hepworth a expliqué comment le principe de la liberté religieuse est appliqué aux États-Unis, rappelant également le Traité d’amitié entre les États-Unis et l’Italie de 1948 sur la reconnaissance mutuelle automatique des entités, y compris religieuses. Le professeur Ferreiro Galguera a expliqué la différence entre l’État laïc qui respecte les phénomènes religieux et coopère avec eux, comme c’est le cas en Espagne, et l’État laïc qui, au contraire, les empêche, comme c’est le cas en France.

Le professeur Berger a affirmé que la tolérance de l’État à l’égard d’une confession religieuse ne devrait pas remplacer sa pleine reconnaissance et il a rappelé les recours offerts par la CEDH contre les limitations de la liberté religieuse, avec la possibilité de recourir également à la Cour de Strasbourg.

Analyse de la situation italienne de la liberté religieuse

Les intervenants de la première section de ce panel étaient Prof. Maria D’Arienzoprofesseur de droit ecclésiastique, canonique et confessionnel à l’Université « Federico II » de Naples ; Professeur Gianfranco Macrì, professeur de droit interculturel à l’Université de Salerne ; et Professeur Francesco Sorvilloprofesseur agrégé de droit et religions à l’Université de Campanie « Luigi Vanvitelli ».

1717334214665c70c605e401717334214665c70c605e42 Des experts lors d'une conférence organisée à l'Église de Scientologie de Rome font le point sur l'état de la liberté de croyance en Italie et dans le monde

La particularité de la situation normative italienne est apparue, dans la mesure où la Constitution aborde la liberté religieuse dans 4 articles spécifiques et dans 5 avec une approche plus générale, mais il manque encore une loi sur les confessions religieuses, devant encore se référer à la loi n° 1159, qui remonte à 1929, et qui concerne les « confessions admises » dans le « Royaume d’Italie », une loi antérieure à la démocratie républicaine qu’est l’Italie d’aujourd’hui.

La deuxième partie de ce panel mettait en vedette le rédacteur en chef de « bitterwinter.org » et journaliste du « Journal of CESNUR », Dr Marco Respinti; Dr Nader Akkad, conseiller aux affaires religieuses de la Grande Mosquée de Rome ; et Mère Anastasia, conseillère juridique du diocèse orthodoxe roumain.

1717333943665c6fb77a2a917173333943665c6fb77a2ab Des experts lors d'une conférence organisée à l'Église de Scientologie de Rome font le point sur l'état de la liberté de croyance en Italie et dans le monde

Le Dr Respinti a expliqué comment les médias perçoivent la religiosité et leur propre responsabilité quant à la façon dont elle est perçue dans la société. Le Dr Akkad a souligné l’importance du dialogue entre les membres de différentes confessions, tandis que Mère Anastasia a parlé de la difficulté pour l’Église orthodoxe roumaine de travailler à la reconnaissance en Italie depuis plus de 13 ans.

Ce qui est ressorti globalement, c’est la nécessité d’accorder une plus grande attention à la phénomène religieux pour une régulation accomplie non seulement au niveau des individus mais aussi des organisations dans leurs relations avec les États.

« La liberté de religion et le respect des croyances d’autrui ont toujours été des principes d’une importance fondamentale pour l’Église de Scientologie.», a rappelé Lina Pirotta, représentante de l’Église de Scientologie Italie, dans son discours de bienvenue aux participants à la conférence.

Le Credo de l’Église de Scientologie elle-même, écrit en 1954 par le fondateur de la religion, L. Ron Hubbard, déclare entre autres : «Nous, de l’Église, croyons que tous les hommes ont des droits inaliénables sur leurs propres pratiques religieuses et sur leur accomplissement.

C’est dans ce cadre que l’Église de Scientologie a fortement soutenu cette conférence, en collaborant avec des experts nationaux et étrangers pour la réaliser afin de fournir une image plus claire de l’état de la liberté de croyance en Italie et dans d’autres pays, ainsi que des solutions possibles. cela pourrait contribuer à faire de ce droit fondamental une réalité épanouie, favorisant son développement.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

« Jésus de Nazareth, roi des Juifs » II

Par le prof. AP Lopukhine 19h25. Sur la croix de Jésus se tenaient sa mère et sa sœur...

Visages du dialogue interreligieux aujourd’hui

Par Martin Hoegger. www.hoegger.org La spiritualité des Focolari, mouvement reconnu par l'Église catholique, est également vécue, dans une certaine mesure,...

Ukraine : la Russie lance une attaque « massive » contre les infrastructures énergétiques

Les forces armées russes ont lancé vendredi soir une huitième attaque « massive » contre des infrastructures énergétiques dans...

UEFA : Pays-Bas 0-0 France : les défenses en tête lors d’un match nul et vierge

UEFA – Pays-Bas et France se sont annulés à Leipzig, les deux étant à égalité avec quatre points en...
- Advertisement -spot_img

La reprise économique réduit l’écart salarial

Depuis le 1er janvier 2022, un nouveau régime de sécurité sociale est entré en vigueur pour les sportif·ve·s rémunéré·e·s....

RUSSIE : Lourdes peines de prison pour 9 Témoins de Jéhovah dans le territoire occupé de Crimée

Neuf Témoins de Jéhovah vivant dans le territoire occupé de Crimée purgent actuellement de lourdes peines de prison, allant...

Must read

« Jésus de Nazareth, roi des Juifs » II

Par le prof. AP Lopukhine 19h25. Sur la...

Visages du dialogue interreligieux aujourd’hui

Par Martin Hoegger. www.hoegger.org La spiritualité des Focolari, mouvement reconnu...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you