Accueil cruciale Éthiopie. L’accord de paix entre le gouvernement et le Tigré est « une première étape cruciale », selon Guterres |

Éthiopie. L’accord de paix entre le gouvernement et le Tigré est « une première étape cruciale », selon Guterres |

0
Éthiopie. L’accord de paix entre le gouvernement et le Tigré est « une première étape cruciale », selon Guterres |

Dans une déclaration publiée par son porte-parole, le Secrétaire général António Guterres a déclaré que le Accord pour une paix durable par une cessation permanente des hostilités négociée par l’Union africaine et médiatisée par l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, était un début prometteur pour mettre fin définitivement aux combats qui ont éclaté en novembre 2020 après des mois de tension et qui ont détruit tant de vies et de moyens de subsistance.

‘Étape audacieuse’

« Le Secrétaire général exhorte tous les Éthiopiens et la communauté internationale à soutenir la démarche audacieuse entreprise aujourd’hui par le gouvernement fédéral éthiopien et les dirigeants tigréens », indique le communiqué.

Environ 5,2 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire au Tigré, dont 3,8 millions ont besoin de soins de santé, a déclaré vendredi l’Organisation mondiale de la santé des Nations unies, et cela fait deux mois que la dernière aide humanitaire est arrivée dans la région.

Plus tôt dans la journée, le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré qu’un grand nombre de personnes déplacées arrivaient ou se dirigeaient vers la capitale régionale du Tigré, les besoins augmentant de jour en jour.

Des milliers de personnes ont été tuées, avec des allégations de graves violations des droits humains, y compris de possibles crimes de guerre, commis par les deux parties.

L’UA aurait salué l’accord comme une « nouvelle aube » et salué le plan de désarmement que les deux parties ont officiellement signé après des semaines de négociations approfondies, y compris la restauration de l’approvisionnement en aide.

Résoudre les problèmes en suspens

Je Secrétaire général a promis son soutien aux parties dans la mise en œuvre de l’accord et a exhorté les deux parties « à poursuivre les négociations sur les questions en suspens dans un esprit de réconciliation pour atteindre tousrèglement politique en coursfaire taire les armes et remettre le pays sur la voie de la paix et de la stabilité.

Il a appelé toutes les parties prenantes à saisir l’opportunité offerte par le cessez-le-feu, « à intensifier l’aide humanitaire à tous les civils dans le besoin et pour rétablir les services publics dont on a désespérément besoin.

M. Guterres a félicité l’UA et son Groupe de haut niveau pour la facilitation des pourparlers de paix et l’Afrique du Sud, pour son rôle clé dans l’accueil des pourparlers de paix.

« La L’ONU est prête à aider les prochaines étapes du processus dirigé par l’Union africaine et continuera de mobiliser l’assistance indispensable pour atténuer les souffrances dans les zones touchées », conclut le communiqué.

Lien de Etoile d’Europe