ACTUALITEArnaques sur les pistes : les prix gonflés affligent...

Arnaques sur les pistes : les prix gonflés affligent les aéroports de l’UE avec 2 verres d’eau à près de 5 euros

-

Publicité

Les prix exorbitants de l’eau, du café et de la nourriture dans les aéroports de l’Union européenne sont depuis longtemps une source de frustration pour les voyageurs. Malgré les efforts déployés pour résoudre ce problème, les vendeurs aéroportuaires continuent de facturer aux consommateurs des tarifs nettement plus élevés que les tarifs standards du marché pour ces produits de première nécessité.

L’une des principales causes de ces prix gonflés est le loyer élevé que les vendeurs aéroportuaires doivent payer pour exercer leurs activités dans l’enceinte de l’aéroport. [1] Les aéroports facturent souvent des tarifs plus élevés pour l’espace de vente limité disponible, que les vendeurs répercutent ensuite sur les consommateurs sous la forme de prix plus élevés. De plus, les coûts associés à la livraison des marchandises à l’aéroport, tels que l’augmentation des frais de stationnement et des frais d’entreposage, contribuent également à la hausse des prix. [1]

Un autre facteur contribuant au problème est le manque de concurrence au sein des terminaux aéroportuaires. Une fois que les passagers ont passé les contrôles de sécurité, ils sont effectivement captifs des options de restauration et de boissons disponibles, ne leur laissant d’autre choix que de payer le prix demandé. [1] Ce manque de concurrence permet aux vendeurs de maintenir leurs prix élevés sans craindre de perdre des clients au profit d’alternatives plus abordables.

La question de la tarification de l’eau a particulièrement retenu l’attention, le Parlement européen l’abordant dans une question écrite. [2] La question a mis en évidence la tendance inquiétante selon laquelle le prix de l’eau en bouteille est supérieur ou égal à celui des boissons alcoolisées dans les aéroports européens, ce qui soulève des inquiétudes en matière de santé publique dans la mesure où les consommateurs pourraient être incités à choisir des options moins saines. [2] Le Conseil international des aéroports (ACI) L’Europe  avait précédemment recommandé de plafonner le prix de l’eau en bouteille à 1 € par bouteille de 50 cl, mais cette recommandation n’a pas été mise en œuvre de manière cohérente dans les aéroports européens. [2]

L’impact de ces prix élevés ne se limite pas aux consommateurs individuels. Un récent article sur Reddit d’un voyageur à l’aéroport de Dublin a révélé le coût faramineux d’un petit-déjeuner simple, composé d’un café noir, de deux croissants et de trois pots de granola avec du yaourt nature, coûtant 30 €. [3] Ces prix exorbitants non seulement pèsent sur les voyageurs, mais soulèvent également des inquiétudes quant à l’accessibilité et au prix abordable des produits de subsistance de base pour ceux qui transitent par les aéroports européens.

Des tentatives ont été faites pour résoudre ce problème, comme par exemple la question écrite du Parlement européen appelant la Commission européenne à envisager d’imposer à tous UE les aéroports à prévoir des fontaines d’eau potable dans l’ensemble de leurs terminaux. [5] Toutefois, les progrès dans ce domaine ont été lents et le problème des prix élevés des aliments et des boissons dans les aéroports reste un défi persistant pour les voyageurs européens.

En conclusion, le prix abusivement élevé de l’eau, du café et de la nourriture dans les aéroports de l’Union européenne est un problème à multiples facettes qui découle d’une combinaison de facteurs, notamment des loyers élevés, des coûts de livraison et un manque de concurrence. Même si des efforts ont été déployés pour résoudre le problème, une action plus globale et coordonnée est nécessaire pour garantir que les voyageurs puissent accéder aux produits de première nécessité à des prix raisonnables lorsqu’ils transitent par les aéroports européens. [1][2][3][4][5]

Citations :
[1] https://simpleflying.com/why-is-airport-food-so-expensive/
[2] https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/E-9-2023-002603_FR.html
[3] https://www.reddit.com/r/ireland/comments/ygh0vw/dublin_airport_prices_for_breakfast/
[4] https://viettaste.mylocalkfc.com/eu-airport-food-and-drink-prices-unmasking-the-extortionate-charges
[5] https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/E-8-2015-014480_FR.html

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

Israël/Palestine : Déclaration du Haut Représentant sur l’avis consultatif de la Cour internationale de Justice

L'Union européenne prend bonne note de l'avis consultatif de la Cour internationale de Justice concernant les « Conséquences juridiques...

L’ancien Schihegumen Sergiy (Romanov) veut être gracié et envoyé au front en Ukraine -europeantis.news-

L'ancien abbé du monastère des femmes du Moyen Oural, le P. Sergius (Nikolai Romanov), qui purge une peine...

Décision Historique de la Cour Suprême Espagnole : La Victoire Retentissante de la CCHR contre les abus Psychiatriques

La Cour suprême espagnole a rendu une décision historique et sans précédent en faveur de la Commission des Citoyens...

L’UE appelle à un engagement renouvelé en faveur d’une Chypre unifiée à l’occasion du 50e anniversaire de la division de 1974 -europeantimes.news-

Cette semaine marque la commémoration solennelle des événements tragiques de 1974, un moment charnière dans l'histoire de Chypre qui...
- Advertisement -spot_img

Marché public pour le SPF Affaires étrangères

Sur proposition de la ministre des Affaires étrangères Hadja Lahbib, le Conseil des ministres a marqué son accord sur...

Marchés publics pour le SPF Finances

Le premier concerne l’impression et la mise sous pli des impressions transactionnelles. Le deuxième concerne une procédure publique pour l’achat...

Must read

- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you