ACTUALITEPortraits de femmes de la DGE #29 : Claire...

Portraits de femmes de la DGE #29 : Claire Coqueblin

-

Publicité

Racontez-nous votre parcours en quelques mots. Qu’est-ce qui vous a amenée à la DGE ?

Je suis arrivée au SISSE en décembre 2023 en tant que directrice de projets. C’est pour moi un retour à la DGE, après un premier poste en 2010 au sein du service de l’industrie.

Mon parcours professionnel a été une succession d’opportunités qui répondaient à mes valeurs, à mon envie d’investiguer de nouveaux champs et à ma volonté de participer, à mon niveau, à des évolutions sociétales. Après un doctorat en physique moléculaire, j’ai intégré l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) puis l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), expérience qui m’a ouvert des perspectives professionnelles dans l’administration auxquelles je ne m’étais pas destinée après mes études. Je me suis ensuite orientée vers le ministère de la Transition Écologique et de la Cohésion des Territoires, au sein de la direction générale de la prévention des risques (DGPR), où je souhaitais mettre à profit mes compétences en faveur des politiques publiques en matière de prévention des déchets et de risques technologiques. En 2021, j’ai décidé de revenir sur le terrain, au plus près des entreprises, en rejoignant la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS) d’Île-de-France. En tant que commissaire aux restructurations et à la prévention des difficultés des entreprises (CRP) et cheffe du service de la protection économique, j’accompagnais les entreprises en difficulté.

Qu’appréciez-vous le plus dans votre poste ?

La transversalité, le travail en équipe et interministériel sur des sujets à enjeux économiques, industriels et de souveraineté. Les missions sont très diversifiées et nécessitent une connaissance approfondie de la sécurité économique mais également du fonctionnement des entreprises, des prérogatives des différentes administrations, des sujets d’actualités et des enjeux de l’économie française.

J’apprécie également de structurer les activités du pôle et de mobiliser les équipes pour que la sécurité économique soit au centre des décisions des entreprises, notamment industrielles. Animer le réseau territorial en faisant le lien entre les orientations et les décisions prises au niveau national ainsi que leur mise en œuvre au niveau territorial, qui est au plus près des entreprises, est aussi très motivant.

Ce qui est également très appréciable au SISSE est l’ambiance de travail. Nous n’avons pas tous la même formation ou le même parcours professionnel, chacun peut apporter sa vision et son expérience. C’est très enrichissant professionnellement et humainement.

Une figure féminine qui vous inspire ?

Il y en a beaucoup ! Des dirigeantes, des écrivaines, des femmes politiques ! Ce sont leurs combats et leurs convictions qui sont inspirants. Il y a également des hommes qui le sont car ils insufflent une dynamique d’égalité, pas uniquement entre les femmes et les hommes mais entre l’ensemble des individus, quel que soit leur genre ou leur situation.

Une question que j’aime à poser en matière d’égalité est :  y a-t-il un sport où les femmes et les hommes concourent ensemble ? Oui, l’équitation ! Et je trouve cela vraiment inspirant car il n’y a pas de notion de genre finalement, femmes et hommes sont adversaires ou unissent leur talent au sein d’une même équipe, comme la dernière équipe olympique.

Votre conseil aux femmes de la DGE ? Aux futures agentes ?

Soyez vous-mêmes, ayez des convictions, soyez toujours heureuses de ce que vous vivez tous les jours, de ce que vous voyez et surtout ayez une ouverture d’esprit et saisissez les opportunités qui vous correspondent.

Lien de la source

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

« Jésus de Nazareth, roi des Juifs » II

Par le prof. AP Lopukhine 19h25. Sur la croix de Jésus se tenaient sa mère et sa sœur...

Visages du dialogue interreligieux aujourd’hui

Par Martin Hoegger. www.hoegger.org La spiritualité des Focolari, mouvement reconnu par l'Église catholique, est également vécue, dans une certaine mesure,...

Ukraine : la Russie lance une attaque « massive » contre les infrastructures énergétiques

Les forces armées russes ont lancé vendredi soir une huitième attaque « massive » contre des infrastructures énergétiques dans...

UEFA : Pays-Bas 0-0 France : les défenses en tête lors d’un match nul et vierge

UEFA – Pays-Bas et France se sont annulés à Leipzig, les deux étant à égalité avec quatre points en...
- Advertisement -spot_img

La reprise économique réduit l’écart salarial

Depuis le 1er janvier 2022, un nouveau régime de sécurité sociale est entré en vigueur pour les sportif·ve·s rémunéré·e·s....

RUSSIE : Lourdes peines de prison pour 9 Témoins de Jéhovah dans le territoire occupé de Crimée

Neuf Témoins de Jéhovah vivant dans le territoire occupé de Crimée purgent actuellement de lourdes peines de prison, allant...

Must read

« Jésus de Nazareth, roi des Juifs » II

Par le prof. AP Lopukhine 19h25. Sur la...

Visages du dialogue interreligieux aujourd’hui

Par Martin Hoegger. www.hoegger.org La spiritualité des Focolari, mouvement reconnu...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you