ACTUALITELe Parlement s'associe au nouvel organisme européen chargé des...

Le Parlement s’associe au nouvel organisme européen chargé des normes éthiques | Nouvelles

-

Publicité

L’accord a été conclu entre le Parlement, le Conseil, la Commission, la Cour de justice, la Banque centrale européenne, la Cour des comptes européenne, le Comité économique et social européen et le Comité européen des régions. Il prévoit la création conjointe d’un nouvel organisme de normes éthiques. Cet organisme élaborera, mettra à jour et interprétera des normes minimales communes en matière de conduite éthique et publiera des rapports sur la manière dont ces normes ont été reflétées dans les règles internes de chaque signataire. Les institutions participant à l’Organe seront représentées par un membre senior et le poste de président de l’Organe tournera chaque année entre les institutions. Cinq experts indépendants soutiendront ses travaux et seront disponibles pour consultation par les institutions et organes participants sur les déclarations écrites standardisées, y compris les déclarations d’intérêt.

Une poussée réussie pour les fonctions de surveillance

Le Parlement était représenté aux négociations par le vice-président Katarina Orge (S&D, DE), président de la commission des affaires constitutionnelles Salvatore De Meo (PPE, IT), et rapporteur Daniel Freund (Verts/ALE, DE). Ils ont amélioré de manière significative la proposition de la Commission, qualifié de « insatisfaisant » par les députés en juillet 2023, en ajoutant aux tâches des experts indépendants la compétence d’examiner des cas individuels et d’émettre des recommandations. L’accord a été approuvé par le Conférence des présidents.

Seulement la première étape

Le rapport d’accompagnement de Daniel Freund (approuvé par 301 voix pour, 216 contre et 23 abstentions) souligne que la décision finale appartient aux signataires et que toute consultation des experts indépendants sur un cas individuel commence par une demande d’un signataire. . Les députés soulignent également que les déclarations d’intérêts financiers des commissaires désignés devraient, en règle générale, être soumises à un examen par des experts indépendants.

Le Parlement réaffirme son engagement à développer à l’avenir l’organisme d’éthique indépendant afin qu’il soit capable de mener des enquêtes de sa propre initiative et d’émettre des recommandations de sanctions. Un organe comme celui-ci devrait être composé d’experts indépendants en tant que membres à part entière et couvrir les membres des institutions et organes de l’UE avant, pendant et après leur mandat ou service, ainsi que le personnel. Les députés sont déçus que le Conseil européen ait refusé d’adhérer à l’accord et regrettent le refus du Conseil de permettre à l’organe de couvrir au moins les représentants au niveau ministériel de l’État membre exerçant la présidence du Conseil, et avancent des arguments contre le raisonnement pertinent.

Le texte comprend les positions du Parlement sur les dispositions de financement, les critères de nomination consensuelle des experts, les voies juridiques existantes pour la collecte d’informations par l’organisme et les modalités de travail des experts indépendants. Il souligne également la nécessité pour l’organisme de montrer l’exemple en publiant ses informations liées à son travail dans un format de données ouvert, lisible par machine et accessible aux citoyens, tout en protégeant la vie privée des personnes concernées dans une mesure appropriée, ainsi que la présomption d’innocence. .

Enfin, les députés soulignent la nécessité de définir comment le mandat du vice-président (et du membre suppléant) représentant le Parlement sera déterminé, et de mettre en place des mécanismes de responsabilité (qui devraient inclure la commission des affaires constitutionnelles) pour garantir que les députés auront un dire dans l’élaboration de normes qui seront contraignantes pour eux.

Citation

Rapporteur Daniel Freund (Verts/ALE, DE) a commenté : « Sans les efforts inlassables du Parlement européen en faveur de plus de transparence, nous ne serions pas arrivés aussi loin. Le fait que le nouvel organe puisse également traiter spécifiquement des cas individuels constitue un énorme succès dans les négociations. Aujourd’hui, nous créons davantage de transparence, jetant ainsi les bases d’une plus grande confiance des citoyens dans la démocratie européenne.»

Prochaines étapes

L’accord doit être signé par toutes les parties avant de pouvoir entrer en vigueur. L’accord sera réexaminé trois ans après son entrée en vigueur afin d’améliorer et de renforcer l’organisme.

Arrière-plan

Le Parlement européen a demandé que les institutions européennes se dotent d’un organe d’éthique depuis septembre 2021, un avec une réelle autorité d’enquête et une structure adaptée à son objectif. Les députés ont réitéré leur appel décembre 2022immédiatement après les allégations de corruption impliquant d’anciens et actuels députés et membres du personnel du Parlement européen, parallèlement à une série d’améliorations internes de améliorer l’intégrité, la transparence et la responsabilité.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

Garry Cartwright de EU Today serait impliqué dans la propagande pro-Russe à Bruxelles ?

25 juin, 2024 Garry Cartwright, journaliste, éditeur et propriétaire des sites d’information EU Today et EU Reporter, est au centre...

Concert à Bozar en prélude à la Fête nationale : 20 juillet 2024

Cette année, la soliste sera la soprano Sumi Hwang, Première Lauréate du Concours Reine Elisabeth 2014. Elle sera accompagnée...

RUSSIE : fusillades dans plusieurs villes du Daghestan, une synagogue et des églises attaquées

Au moins 19 personnes ont été victimes d'une attaque contre des policiers, des églises orthodoxes et des synagogues au...

Secteur des soins de santé en crise : 1 membre du personnel soignant sur 4 envisage de quitter la profession

L’étude révèle le déséquilibre entre le manque de personnel infirmier et aide-soignant travaillant dans le secteur des soins de...
- Advertisement -spot_img

Rachat OLO 74 | News.belgium

Dans le cadre du programme de rachat prévu dans le plan de financement 2024, l’Agence fédérale de la Dette...

L’AFMPS publie son rapport annuel 2023 : tous nos chiffres, résultats et principaux projets

Une fois de plus, nous avons laissé nos experts expliquer les travaux qui les ont occupés cette année. La...

Must read

Garry Cartwright de EU Today serait impliqué dans la propagande pro-Russe à Bruxelles ?

25 juin, 2024 Garry Cartwright, journaliste, éditeur et propriétaire des...

Concert à Bozar en prélude à la Fête nationale : 20 juillet 2024

Cette année, la soliste sera la soprano Sumi Hwang,...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you