ACTUALITEAccord visant à rendre l'importation et l'exportation d'armes à...

Accord visant à rendre l’importation et l’exportation d’armes à feu plus transparentes pour lutter contre le trafic

-

Publicité
Le règlement révisé vise à rendre l’importation et l’exportation d’armes à feu dans l’UE plus transparentes et plus traçables, réduisant ainsi le risque de trafic. En vertu des règles actualisées et plus harmonisées, toutes les importations et la grande majorité des exportations d’armes à feu à usage civil seront soumises à une surveillance plus étroite sans compromettre le commerce.

Licence électronique

Les règles établissent un système de licence électronique (ELS) à l’échelle de l’UE pour les fabricants et les concessionnaires, remplaçant les systèmes nationaux principalement sur papier. Les autorités compétentes devront vérifier le système central, contenant tous les refus, avant d’accorder une autorisation d’importation ou d’exportation. Les États membres adopteront ce système électronique ou intégreront leurs systèmes numériques nationaux dans l’ELS pour garantir une meilleure surveillance et un meilleur partage d’informations entre les autorités. La Commission établira l’ELS d’ici deux ans et les États membres disposeront de quatre ans pour saisir toutes les données requises et connecter leurs systèmes.

Rapport annuel

Pour accroître la transparence, les négociateurs du PE ont obtenu que la Commission établisse un rapport public annuel, basé sur des données nationales, sur l’importation et l’exportation d’armes à feu à usage civil. Le rapport doit inclure, entre autres, le nombre d’autorisations d’importation et d’exportation accordées, leur valeur en douane au niveau de l’UE ainsi que le nombre de refus et de saisies.

Marquage UE et mouvements temporaires

Le règlement révisé obligerait également les revendeurs et les fabricants à marquer les armes importées et leurs composants essentiels vendus sur le marché de l’UE. Cela améliorera la traçabilité et évitera les armes dites « fantômes », des armes à feu réassemblées avec des composants non marqués.

Citation

Bernd Lange (S&D, DE), président de la commission du commerce international et rapporteur, a déclaré : « Les contrôles sur l’importation et l’exportation d’armes de poing, c’est-à-dire les pistolets et les fusils, restent insuffisants. En Amérique latine par exemple, de nombreuses activités et fusillades illégales utilisent des armes de poing importées clandestinement d’Europe ; il était plus que temps de réviser les règles inadéquates. Pour les exportations en particulier, le Parlement a veillé à ce que toutes les armes à feu à usage civil soient soumises aux nouvelles règles et a amélioré les mécanismes de contrôle. Le système de surveillance électronique rendra également l’utilisation finale des armes à feu plus transparente et plus traçable. Comme dans le Réglementation du double usageces mécanismes sont essentiels pour garantir la transparence lors du commerce de biens sensibles et limiter les abus.

Prochaines étapes

Le Parlement et le Conseil devront désormais donner leur feu vert définitif à l’accord provisoire. Le règlement entrera en vigueur après avoir été publié au Journal officiel de l’UE.

Arrière-plan

À la suite des attentats terroristes perpétrés en Europe au cours de la dernière décennie, et dans le but de lutter plus efficacement contre la criminalité organisée, la Commission a présenté, en octobre 2022, une proposition mettre à jour la réglementation de l’UE relative aux mesures d’importation, d’exportation et de transit des armes à feu. Actuellement, on estime qu’il existe environ 35 millions d’armes à feu illicites appartenant à des civils dans l’UE, ce qui correspond à 56 % du total estimé des armes à feu, et environ 630 000 armes à feu sont répertoriées comme volées ou perdues dans le système d’information Schengen. selon à la Commission.

Il n’existe aucun lien entre la révision de cette législation et l’exportation d’armes à feu à des fins militaires vers l’Ukraine.

Lien source

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

Visages du dialogue interreligieux aujourd’hui

Par Martin Hoegger. www.hoegger.org La spiritualité des Focolari, mouvement reconnu par l'Église catholique, est également vécue, dans une certaine mesure,...

Ukraine : la Russie lance une attaque « massive » contre les infrastructures énergétiques

Les forces armées russes ont lancé vendredi soir une huitième attaque « massive » contre des infrastructures énergétiques dans...

UEFA : Pays-Bas 0-0 France : les défenses en tête lors d’un match nul et vierge

UEFA – Pays-Bas et France se sont annulés à Leipzig, les deux étant à égalité avec quatre points en...

La reprise économique réduit l’écart salarial

Depuis le 1er janvier 2022, un nouveau régime de sécurité sociale est entré en vigueur pour les sportif·ve·s rémunéré·e·s....
- Advertisement -spot_img

RUSSIE : Lourdes peines de prison pour 9 Témoins de Jéhovah dans le territoire occupé de Crimée

Neuf Témoins de Jéhovah vivant dans le territoire occupé de Crimée purgent actuellement de lourdes peines de prison, allant...

Contributions aux organisations internationales en matière de sécurité nucléaire et de consolidation de la paix

Plus concrètement, il s’agit de contributions octroyées aux programmes suivants de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) dans les...

Must read

Visages du dialogue interreligieux aujourd’hui

Par Martin Hoegger. www.hoegger.org La spiritualité des Focolari, mouvement reconnu...

Ukraine : la Russie lance une attaque « massive » contre les infrastructures énergétiques

Les forces armées russes ont lancé vendredi soir une...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you