Accueil Religions Patriarche Bartholomée : « La survie du monde dépend d’une interprétation et d’une application larges de l’Évangile »

Patriarche Bartholomée : « La survie du monde dépend d’une interprétation et d’une application larges de l’Évangile »

0
Patriarche Bartholomée : « La survie du monde dépend d’une interprétation et d’une application larges de l’Évangile »

Le 15 janvier, le patriarche œcuménique Bartholomée a annoncé le début de la conférence scientifique internationale « L’apôtre Paul à Antalya (Turquie) : Mémoire, témoignage », organisée par la métropole pisidienne dans la ville d’Antalya, rapporte l’Orthodox Times.

Dans son discours, le Patriarche œcuménique a évoqué l’universalité de l’Évangile du Christ et l’importance de la prédication de l’Apôtre Paul, dans le cadre de laquelle le Patriarcat œcuménique a pris aujourd’hui diverses initiatives pour promouvoir les relations et le dialogue œcuméniques.

« Nous avons souligné à plusieurs reprises que l’unité n’est pas seulement une question interne à l’Église, précisément parce qu’elle est inextricablement liée à l’unité de toute l’humanité. L’Église n’existe pas pour elle-même, mais pour toute l’humanité et, plus largement, pour toute la création », a souligné le patriarche et a ajouté :

« Cependant, à ce moment critique de l’histoire, l’universalité n’est ni un luxe ni un avantage. C’est impératif et nécessaire pour nous en tant que chrétiens, car la survie du monde dépend d’une large interprétation et d’une large application de l’Évangile. Le mandat œcuménique [dialogue] est essentielle à son existence et à sa pérennité. Nous sommes appelés à être universels. Sinon, nous ne pouvons pas respirer, nous ne pouvons pas exister ! »

Ailleurs dans son discours, le patriarche œcuménique a souligné que dans notre monde, la religion est exploitée, manipulée et instrumentalisée pour diverses raisons, notamment le nationalisme, le fanatisme et le fondamentalisme.

« Nous le voyons sous nos yeux en Ukraine, où le christianisme orthodoxe est utilisé de manière contraire à l’éthique et injustement contre d’autres chrétiens orthodoxes, avec la bénédiction du Patriarcat de Moscou. Nous constatons les mêmes violations et les mêmes outrages au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, où les hostilités et les guerres sont menées au nom de la religion au détriment des vies civiles et des besoins humains.

Des évêques, des clercs, des professeurs d’université et des théologiens de différents pays ont participé à la conférence.

Illustration : Icône de Saint Ap. Paul par Théophane le Crétois du monastère de Stavronikita, le plus petit de tous les monastères athonites construit sous sa forme actuelle en 1533 par l’abbé Gregorios et le patriarche œcuménique Jérémie Ier.

Publié à l’origine dans The European Times.