Accueil Religions Nous honorons les saints 14 000 enfants martyrs

Nous honorons les saints 14 000 enfants martyrs

0
Nous honorons les saints 14 000 enfants martyrs

Le 29 décembre 2023, selon le calendrier orthodoxe, les 14 000 enfants martyrs tués par Hérode à Bethléem sont honorés.

Ces bébés juifs innocents ont souffert pour l’enfant Jésus à la demande du roi Hérode de Judée, qui craignait que le nouveau-né ne lui enlève son royaume.

Le jugement de Dieu – selon les écrivains ecclésiastiques – a atteint Hérode à travers de terribles maladies qui ont mis fin à sa vie pour le massacre illégal d’innocents.

Ces bébés juifs innocents ont souffert à cause de l’Enfant Jésus – Fils de Dieu sans commencement, sur ordre du roi juif Hérode.

Lorsqu’il se vit raillé par les sages, qui adoraient l’Enfant Jésus, mais ne retournaient pas vers lui, mais s’en allaient dans leur propre pays, Hérode se mit très en colère et, craignant que le roi des Juifs nouveau-né ne le prenne. loin de son royaume, ordonna de tuer tous les enfants de Bethléem et de toutes ses frontières, âgés de deux ans et au-dessous. Alors ce qui a été dit par le prophète Jérémie s’est réalisé :

« Une voix se fit entendre à Rama, des pleurs, des gémissements et un grand cri. Rachel pleurait ses enfants et ne voulait pas être consolé parce qu’ils étaient partis » (Matthieu 2 : 17-18).

Ainsi, le cruel Hérode sacrifia des milliers d’enfants à sa soif effrénée de pouvoir, ne sachant pas que Jésus-Christ était né pour établir un royaume non de domination terrestre, mais de salut éternel ;

que toutes les ruses des hommes sont impuissantes et vaines devant la toute-puissante providence de Dieu, qui organise avec puissance et sans obstacle le salut du monde ;

que la vie d’Hérode lui-même, qui prenait soin de lui-même avec présomption, ne durerait pas plus d’un an, et que son sort dépendait de Dieu !

Le jugement de Dieu – selon les mots des écrivains de l’Église – a atteint Hérode à travers de terribles maladies qui ont mis fin à sa vie pour le massacre illégal d’innocents.

Les enfants martyrs sont entrés dans le Royaume des Cieux non par la porte du saint baptême, mais par le martyre pour Jésus-Christ, qu’il a lui-même appelé « baptême » (Marc 10 : 10). Et avec ce baptême, en cas de besoin, le sacrement du baptême d’eau lui-même est remplacé.

Publié à l’origine dans The European Times.