ACTUALITETerritoires d’industrie : lancement du temps II 2023-2027

Territoires d’industrie : lancement du temps II 2023-2027

-

Publicité

Depuis 2018, le programme Territoires d’industrie favorise la territorialisation pour stimuler le développement industriel, en renforçant les liens entre élus locaux et industriels. La gouvernance tripartite (collectivités, régions, État) du dispositif a prouvé son efficacité.

Territoires d’industrie s’affirme comme un pilier de la politique industrielle française, favorisant la réindustrialisation, la transition écologique et l’innovation à l’échelle territoriale. La collaboration entre l’État, les collectivités locales, et les entreprises constitue la clé de la reconquête industrielle, et le programme continue d’évoluer pour répondre aux défis économiques et environnementaux du pays.

En réponse à la loi Industrie verte, le Gouvernement allouera 100 millions d’euros du Fonds vert en 2024 pour accompagner la transition écologique des industriels et reconstituer des filières historiquement ancrées dans tout le pays. Actuellement, 183 territoires lauréats s’engagent jusqu’en 2027, démontrant la volonté des acteurs territoriaux pour la reconquête industrielle.

Territoires d’industrie Temps II

Le temps II du programme Territoires d’industrie est axé sur une approche territoriale. Il propose une offre de services renouvelée, mettant l’accent sur l’ingénierie pour accompagner plus de 2 000 projets identifiés en faveur du développement industriel. Dans cette démarche, Territoires d’industrie se positionne comme un catalyseur de projets locaux, contribuant à façonner une politique industrielle alignée sur les enjeux contemporains tels que la réindustrialisation, la décarbonation, la sobriété foncière et l’attractivité des métiers.

Une nouvelle offre de services à disposition des territoires

Renforcement de l’animation territoriale

Pour renforcer l’animation des Territoires d’industrie, le programme prévoit d’affecter un chef de projet à chaque territoire, avec une ambition ultérieure de déploiement de chefs de projets régionaux. Cette initiative vise à accélérer le développement des projets locaux.

Chaque chef de projets bénéficiera d’un accompagnement spécifique : formations, ateliers thématiques et accès à une plateforme collaborative.

L’ingénierie au service de la structuration des projets industriels territoriaux

L’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) met à disposition des territoires une offre complète d’ingénierie, mobilisable au nom de l’innovation, de la transition écologique, du foncier et des compétences. Cette assistance temporaire vise à accompagner les territoires dans la construction de leur projet, de la phase de diagnostic jusqu’à la mise en œuvre, favorisant l’émergence de feuilles de route et le développement concret des initiatives locales.

100 millions d’euros pour la transition écologique

Dans le cadre du Fonds Vert, une enveloppe de 100 millions d’euros sera déployée en 2024 pour stimuler la transition écologique et la réindustrialisation des territoires au sein du programme Territoires d’industrie. Les projets éligibles devront être des investissements industriels structurants et ambitieux sur le plan environnemental, contribuant à l’émergence, au renforcement, ou à la réindustrialisation de chaînes de valeur industrielles clés pour la transition écologique. Les demandes d’aides pourront être déposées via la plateforme Aides Territoires dès janvier 2024, en lien avec la stratégie industrielle des territoires, et seront gérées de manière déconcentrée par les Préfectures de région avec le soutien de l’ADEME, en concertation avec les Conseils régionaux.

Territoires d’industrie : une collaboration pour la reconquête industrielle

Territoires d’industrie va plus loin en favorisant une collaboration efficace entre ministères, opérateurs et collectivités pour répondre de manière transversale aux besoins exprimés dans les plans d’actions. Au-delà des outils spécifiques, le programme vise à amplifier son impact en exploitant tous les dispositifs existants, positionnant ainsi les Territoires d’industrie comme des acteurs clés de la reconquête industrielle.

France 2030 s’engage à développer 50 sites clés en main, offrant ainsi des solutions complètes pour favoriser la transition industrielle des territoires. En parallèle, un accompagnement soutenu sera assuré pour faciliter cette transition, avec une attention particulière portée au développement des compétences et la formation. La mobilisation continue des opérateurs partenaires reste au cœur de cette démarche, visant à renforcer le soutien aux Territoires d’industrie dans leur quête de développement durable et d’essor industriel.

Le bilan du temps I de Territoires d’industrie

Depuis le lancement du programme, le 22 novembre 2018, les collectivités locales se sont mobilisées pour le développement industriel. Le temps I du programme a vu l’émergence de nouveaux territoires avec davantage de projets industriels.

Le temps I a également été marqué par des mesures exceptionnelles, telles que le Pack Rebond, qui a permis l’émergence de 66 nouveaux sites industriels « clés en main » en favorisant :

  • le recrutement des volontaires territoriaux en entreprise ;
  • des nouvelles formations industrielles dans les villes moyennes ;
  • une aide en ingénierie de relocalisation industrielle ;
  • le déploiement du fonds d’accélération des investissements industriels.

D’autre part, fin 2020, le fonds d’accélération des investissements industriels a accordé 950 millions d’euros pour financer les projets industriels les plus significatifs (création et extension de sites, modernisation, acquisition de nouveaux équipements, relocalisation, etc.) dans les territoires. Dans la même période, des mesures exceptionnelles pour une relance rapide et durable ont également été mises en œuvre. Enfin, la méthode « Choc industriel » a été déployée pour les territoires confrontés à des enjeux de désindustrialisation ou de mutation de certaines filières industrielles.

Territoires d’industrie – Temps I : quelques chiffres

picto usine verte noir

2019-2020

  • 149 territoires d’industrie impliqués ;
  • 17 régions mobilisées ;
  • 551 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) engagés ;
  • 1,75 million d’emplois industriels créés.

À partir de septembre 2020

Dans le cadre de la mise en œuvre du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires et de mesures exceptionnelles pour une relance rapide et durable :

  • 950 millions d’euros accordés dans le cadre du fonds d’accélération des investissements industriels ;
  • 8,2 milliards d’euros d’investissements industriels soutenus ;
  • 2 400 lauréats ;
  • 44 700 créations d’emplois prévisionnelles.

Mis à jour le 10/11/2023

Lien de la source

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

Souci de la création dans les religions -europeantimes.news-

Par Martin Hoegger, www.hoegger.org Nous ne pouvons pas séparer le respect de la terre de la qualité de la vie...

Sur l’hypocrisie -europeantimes.news-

Par saint Antoine le Grand (vers 12 janvier 251 – 17 janvier 356) LETTRE DIX 1. Mes enfants bienheureux, je vous...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et d’impact de 2023 pour les...

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et Madame Arlin Bagdat, présidente du...
- Advertisement -spot_img

L’impact du changement climatique sur la sécurité sociale

Ce numéro spécial de la Revue belge de sécurité sociale présente également des exemples provenant de plusieurs autres pays....

LES FACTURES ÉLECTRONIQUES STRUCTURÉES ENTRE ENTREPRISES DEVIENDRONT OBLIGATOIRES À PARTIR DE 2026

Chaque entreprise avec un numéro de TVA actif tombe sous le coup de cette obligation. Cette obligation ne s’applique...

Must read

Souci de la création dans les religions -europeantimes.news-

Par Martin Hoegger, www.hoegger.org Nous ne pouvons pas séparer le...

Sur l’hypocrisie -europeantimes.news-

Par saint Antoine le Grand (vers 12 janvier 251...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you