ACTUALITELes émissions de l’EU ETS ont continué à diminuer...

Les émissions de l’EU ETS ont continué à diminuer pendant la pandémie de Covid-19

-

Publicité
Basé sur projections des États membres soumises à l’EEE, les émissions du SEQE devraient diminuer de 41 à 48 % d’ici 2030, et de 55 à 62 % d’ici 2040, par rapport à 2005. L’essentiel de cette diminution devrait se produire dans le secteur de l’énergie et il représente un ralentissement par rapport aux réductions historiques, selon le briefing’Tendances et projections du EU ETS. Les réductions projetées pourraient devenir plus prononcées à mesure que le paquet « Fit for 55 » sera mis en œuvre et que les États membres incluront des mesures plus ambitieuses dans leurs projections.

Quant aux dernières tendances, 2020 a vu le plus forte baisse annuelle d’émissions depuis le lancement de l’ETS en 2005. Alors qu’une tendance à la baisse des émissions de l’ETS a été observée ces dernières années, avec notamment une baisse considérable de 9 % entre 2018 et 2019, une diminution de la demande d’électricité et de l’activité industrielle au cours de la première année de la crise du Covid-19 la pandémie a entraîné de nouvelles réductions substantielles. Le briefing est basé sur une analyse détaillée du rapport Tendances et projections du EU ETS en 2021préparé pour l’AEE par le Centre thématique européen sur l’atténuation du changement climatique et l’énergie.

Autres conclusions clés

  • Les émissions de gaz à effet de serre installations fixes dans l’EU ETS est passé de 1 530 millions de tonnes d’équivalent dioxyde de carbone (MtCO2e) en 2019 à 1 355 MtCO2e en 2020, soit une réduction de 11,4 %. Il s’agit de la plus forte baisse des émissions depuis le début du système d’échange de quotas d’émission en 2005. Elle n’est comparable qu’à la baisse observée en 2009, au plus fort de la crise financière.
  • Cette diminution des émissions s’ajoute à la réduction remarquable de 9 % survenue entre 2018 et 2019.
  • Émissions ETS de exploitants d’aéronefs a chuté de 63 %, les voyages aériens étant presque interrompus pendant la pandémie.
  • Le nombre de quotas disponibles a dépassé les émissions annuelles pour la première fois depuis 2013, principalement en raison de la faible demande. Prix ​​du carbone a fortement chuté en mars 2020 mais s’est redressé à la fin de l’année.
  • Selon les projections des États membres, les émissions du SEQE devraient diminuer de 41 à 48 % d’ici 2030, et de 55 à 62 % d’ici 2040, par rapport à 2005.

Le SEQE de l’UE est un système de plafonnement et d’échange qui couvre environ 36 % des émissions totales de gaz à effet de serre de l’UE. Il fixe une limite aux émissions des activités à forte intensité d’émissions telles que la production d’électricité et de chaleur, la fabrication de ciment, la production de fer et d’acier, le raffinage du pétrole et d’autres activités industrielles, ainsi que l’aviation, au sein de l’Espace économique européen. Dans le cadre de ce budget d’émissions, les entreprises peuvent réduire leurs émissions et échanger leurs quotas pour réduire les émissions de gaz à effet de serre au moindre coût.

Lien source

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l’approbation d’un point de vue, mais le droit de l’exprimer.

TRADUCTIONS DES AVERTISSEMENTS DE NON-RESPONSABILITÉ : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traduction neuronale. En cas de doute, référez-vous toujours à l’article original. Merci de votre compréhension.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

Souci de la création dans les religions -europeantimes.news-

Par Martin Hoegger, www.hoegger.org Nous ne pouvons pas séparer le respect de la terre de la qualité de la vie...

Sur l’hypocrisie -europeantimes.news-

Par saint Antoine le Grand (vers 12 janvier 251 – 17 janvier 356) LETTRE DIX 1. Mes enfants bienheureux, je vous...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et d’impact de 2023 pour les...

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et Madame Arlin Bagdat, présidente du...
- Advertisement -spot_img

L’impact du changement climatique sur la sécurité sociale

Ce numéro spécial de la Revue belge de sécurité sociale présente également des exemples provenant de plusieurs autres pays....

LES FACTURES ÉLECTRONIQUES STRUCTURÉES ENTRE ENTREPRISES DEVIENDRONT OBLIGATOIRES À PARTIR DE 2026

Chaque entreprise avec un numéro de TVA actif tombe sous le coup de cette obligation. Cette obligation ne s’applique...

Must read

Souci de la création dans les religions -europeantimes.news-

Par Martin Hoegger, www.hoegger.org Nous ne pouvons pas séparer le...

Sur l’hypocrisie -europeantimes.news-

Par saint Antoine le Grand (vers 12 janvier 251...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you