ACTUALITELes députés évaluent les résultats du Conseil européen des...

Les députés évaluent les résultats du Conseil européen des 26 et 27 octobre | Nouvelles

-

Publicité

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a souligné que « rien ne peut justifier la terreur et la cruauté déchaînées par le Hamas contre Israël » et a insisté sur le fait qu’Israël a le droit de se défendre, conformément au droit international humanitaire. Soulignant que « chaque vie civile compte », le président Michel a noté qu’« un siège total n’est pas conforme au droit international » et a appelé à des pauses humanitaires et à des couloirs vers Gaza, pour garantir que l’aide parvienne à ceux qui en ont besoin.

Il a également réitéré le ferme soutien de l’UE à l’Ukraine, « aussi longtemps que cela sera nécessaire », et a salué les progrès du pays vers l’adhésion à l’UE. Charles Michel a également évoqué les discussions sur le budget à long terme de l’UE, qui devrait garder l’Ukraine comme priorité, au même titre que la migration, la sécurité, la défense et la solidarité entre les États membres.

La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a souligné la situation humanitaire désastreuse au Moyen-Orient et l’engagement de l’UE à apporter son aide et à trouver une solution à deux États pour Israël et la Palestine. Elle a déclaré que l’UE avait augmenté son aide à Gaza et travaillait sur un couloir d’aide maritime depuis Chypre. « La douleur des civils innocents au Moyen-Orient ébranle la conscience du monde », a-t-elle déclaré, soulignant l’urgence de la situation. Elle a également discuté de l’élargissement de l’UE, en mettant l’accent sur la promotion des perspectives d’adhésion de l’Ukraine, de la Moldavie et de la Géorgie, dans le but global de renforcer l’Union économiquement et politiquement.

Les députés ont réitéré leur condamnation des attaques terroristes du Hamas, tout en soulignant la nécessité de protéger les civils, d’éviter les sanctions collectives et de garantir que l’aide humanitaire parvienne aux civils. Plusieurs intervenants ont appelé à la libération immédiate des otages et à une pause humanitaire dans les combats, et ont souligné la nécessité d’éviter une escalade de la violence et un cercle vicieux de représailles.

Certains députés ont également évoqué la nécessité de ressources financières supplémentaires dans le cadre de la révision du budget à long terme de l’UE, pour répondre à la situation au Moyen-Orient et renforcer la sécurité en Europe, et ont appelé à une conférence internationale de paix.

Vous pouvez regarder le débat ici.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

Le Mouvement Sahraoui pour la Paix Présente ses Initiatives en Amérique du Sud

18 mai 2024 Le mercredi 14 mai, dans les locaux du Cercle de la Gendarmerie Nationale, s'est tenue la Conférence...

Livre L’anticultisme en France en 2024 : récits personnels et combats

Dans un monde qui comprend souvent mal et ostracise les croyances non conventionnelles, le livre révolutionnaire de Donald A....

Nouveau projet de recherche sur la mobilité humaine sur les données intelligentes

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent...

Bons d’État – Émission du 4 juin 2024 – Coupons

Communiqué de presse de l’Agence Fédérale de la Dette : Les coupons des bons d’État qui seront émis le 4...
- Advertisement -spot_img

Must read

Le Mouvement Sahraoui pour la Paix Présente ses Initiatives en Amérique du Sud

18 mai 2024 Le mercredi 14 mai, dans les locaux...

Livre L’anticultisme en France en 2024 : récits personnels et combats

Dans un monde qui comprend souvent mal et ostracise...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you