ACTUALITEChine – Fini les iPhones pour les fonctionnaires

Chine – Fini les iPhones pour les fonctionnaires

-

Publicité

La Chine a publié une directive ordonnant aux fonctionnaires des agences du gouvernement central de s’abstenir d’utiliser les iPhones d’Apple et d’autres appareils de marques étrangères à des fins officielles ou de les amener au bureau.

Cette nouvelle a été rapportée pour la première fois par le le journal Wall Street.

Ces instructions auraient été transmises au personnel par leurs supérieurs via des groupes de discussion ou des réunions sur le lieu de travail, même si l’étendue de cette diffusion reste incertaine.

L’interdiction intervient avant un prochain événement Apple qui devrait dévoiler une nouvelle gamme d’iPhones, ce qui pourrait susciter des inquiétudes pour les entreprises étrangères opérant en Chine dans un contexte d’escalade des tensions entre les États-Unis et la Chine.

Bien que le rapport ne mentionne aucun fabricant de téléphones spécifique en dehors d’Apple, il souligne les efforts de longue date de la Chine pour réduire sa dépendance à l’égard des technologies étrangères. Dans le passé, Pékin a encouragé les organisations affiliées à l’État, notamment les banques, à se tourner vers des logiciels nationaux et à promouvoir la fabrication locale de puces semi-conductrices. Ces initiatives ont pris de l’ampleur, d’autant plus que les inquiétudes concernant la sécurité des données se sont accrues.

L’accent mis par la Chine sur l’autonomie technologique s’est intensifié en 2020 avec la proposition d’un modèle de croissance à « double circulation » visant à réduire la dépendance à l’égard des marchés et de la technologie étrangers. Le pays a exhorté les grandes entreprises publiques à jouer un rôle central dans la réalisation de l’autosuffisance technologique.

Les experts affirment que la Chine est déterminée à réduire sa dépendance à l’égard des technologies américaines, même en affectant une entreprise aussi importante qu’Apple.

Les analystes suggèrent que cette évolution devrait encourager les entreprises à diversifier leurs chaînes d’approvisionnement et leur clientèle afin de réduire leur dépendance à l’égard de la Chine face à l’aggravation des tensions entre les deux pays.

Apple, un acteur majeur sur le marché chinois, ne devrait pas voir un impact immédiat sur ses bénéfices en raison de la popularité de l’iPhone dans le pays. Cependant, cette décision souligne les défis plus larges auxquels les entreprises étrangères sont confrontées dans le paysage réglementaire chinois en évolution.

La directive chinoise n’est pas sans rappeler des interdictions similaires aux États-Unis, où des entreprises chinoises comme Huawei et TIC Tac avoir fait face restrictions. Les tensions entre les deux superpuissances se sont intensifiées, affectant diverses industries et suscitant des inquiétudes quant aux opérations commerciales internationales dans les deux pays.

Écrit par Alius Noreïka

Lien source

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

Lois clés auxquelles le nouveau Parlement européen devra s’attaquer

Maintenant que les élections au Parlement européen se sont terminées du 6 au 9 juin 2024, les députés européens...

Le SPF Justice dévoile son rapport annuel 2023 : Une approche humaine pour un impact réel

Le Service public fédéral Justice publie son rapport annuel 2023. Ce rapport offre un aperçu de quelques-uns des projets...

Résultats de l’adjudication OLO du 17 juin 2024

L’Agence fédérale de la Dette communique qu’elle a accepté les offres à l’adjudication de ce jour pour un montant...

Consultation publique – Projets d’arrêtés modificatifs 2024 de couverture ciblée

Le « New Deal mobile » conclu en 2018 entre le Gouvernement, l'Arcep et les opérateurs de radiocommunications mobiles prévoit des...
- Advertisement -spot_img

Une famille humaine. De nouvelles voies de dialogue

Par Martin Hoegger. www.hoegger.org Juifs, chrétiens, musulmans, hindous, bouddhistes, sikhs, bahaïs se sont réunis sur les hauteurs de Rome, pour...

La Fondation Mejora de Scientologie présente un nouveau livre scientifique sur 10 ans de promotion et de défense de la liberté religieuse

Bruxelles, Bruxelles, Belgique, le 29 mai 2024 – liberté religieuse – La Fondation Mejora, dotée du statut consultatif auprès...

Must read

Lois clés auxquelles le nouveau Parlement européen devra s’attaquer

Maintenant que les élections au Parlement européen se sont...

Le SPF Justice dévoile son rapport annuel 2023 : Une approche humaine pour un impact réel

Le Service public fédéral Justice publie son rapport annuel...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you