ACTUALITELa méga-usine de semi-conducteurs a officiellement commencé sa production

La méga-usine de semi-conducteurs a officiellement commencé sa production

-

Publicité

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique annonce le début de la production de la méga-usine de semi-conducteurs portée par GlobalFoundries et STMicroelectronics, ainsi que la signature du contrat d’aide de l’État au projet.

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique a annoncé aujourd’hui le début de la production de la nouvelle usine de composants semi-conducteurs à Crolles, dans la région grenobloise. Cette annonce a été faite en présence du président du directoire et directeur général de STMicroelectronics, et du président-directeur général de GlobalFoundries. Cette initiative est le fruit d’un partenariat entre les deux entreprises et bénéficie du soutien financier de l’État.

Début de la production de la méga-usine de semi-conducteurs

La nouvelle usine de composants semi-conducteurs à Crolles a officiellement commencé sa production en juin 2023. Moins d’un an après l’annonce de l’investissement, cette étape marque un progrès significatif dans le renforcement de la capacité de production de semi-conducteurs en France.

Ce projet d’investissement représente près de 7,5 milliards d’euros. Annoncé lors de la visite du président de la République en juillet 2022, il bénéficie d’un soutien financier maximal de 2,9 milliards d’euros de la part de l’État.

Cette aide est prévue dans le cadre du programme France 2030, qui vise à doubler la production de puces en France d’ici 2028 et à générer des investissements de l’ordre de 18 milliards d’euros sur le territoire.

L’objectif principal de ce projet est d’accroître les capacités de production de semi-conducteurs en France.

À l’horizon 2028, les capacités de production seront augmentées de 620 000 wafers (plaques rondes constituées de matériaux semi-conducteurs tels que le silicium qui servent de support pour la fabrication des composants de micro-électronique) par an.

Cette augmentation contribuera à atténuer les tensions d’approvisionnement en ajoutant près de 6 % de nouvelles capacités de production à l’échelle européenne.

Investissements dans la recherche et le développement

En plus des objectifs de production, la France s’engage également à investir dans la recherche et le développement de l’industrie électronique, notamment dans le domaine des semi-conducteurs FD-SOI de gravure fine (10 nm) en collaboration avec le CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique). Ces investissements majeurs contribueront à renforcer l’innovation et la compétitivité de la France dans le secteur des semi-conducteurs.

Renforcement de l’écosystème technologique, des engagements environnementaux et socio-économiques

La nouvelle usine de composants semi-conducteurs à Crolles jouera un rôle essentiel dans le renforcement de l’écosystème technologique français. Elle fournira des composants économes en énergie, performants, sécurisés et fiables pour les principaux secteurs industriels européens tels que l’automobile, l’industrie, les télécommunications, l’Internet des objets et l’aérospatiale. En outre, cette usine sera à la pointe de la technologie FD-SOI en Europe.

Dans le cadre de ce projet, les deux entreprises s’engagent à atteindre un niveau d’excellence en matière environnementale, en réduisant leur consommation d’électricité, les émissions de CO2 et en favorisant le recyclage. En termes socio-économiques, le projet créera 1 000 emplois directs et prévoit la formation d’alternants. De plus, les entreprises devront donner la priorité à certaines commandes pour répondre aux besoins souverains, à la sécurité nationale et aux besoins des petites et moyennes entreprises.

La France, leader européen dans l’industrie des semi-conducteurs

Grâce à cette collaboration entre STMicroelectronics, GlobalFoundries et le soutien de l’État, la France franchit une étape importante dans la consolidation de son rôle en tant que leader européen dans l’industrie des semi-conducteurs. Cette usine de pointe marquera une avancée significative dans le domaine des technologies FD-SOI et contribuera à renforcer la position de la France en tant que pôle d’innovation et de production dans le secteur des semi-conducteurs.

Cette initiative représente une opportunité unique pour la France de promouvoir la souveraineté industrielle et numérique, de stimuler la croissance économique et de renforcer sa compétitivité sur la scène internationale. Grâce à des investissements majeurs dans la recherche, la formation et le développement de technologies avancées, la France est prête à jouer un rôle clé dans l’avenir de l’industrie des semi-conducteurs.

Mis à jour le 05/06/2023

Lien de la source

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

Visages du dialogue interreligieux aujourd’hui

Par Martin Hoegger. www.hoegger.org La spiritualité des Focolari, mouvement reconnu par l'Église catholique, est également vécue, dans une certaine mesure,...

Ukraine : la Russie lance une attaque « massive » contre les infrastructures énergétiques

Les forces armées russes ont lancé vendredi soir une huitième attaque « massive » contre des infrastructures énergétiques dans...

UEFA : Pays-Bas 0-0 France : les défenses en tête lors d’un match nul et vierge

UEFA – Pays-Bas et France se sont annulés à Leipzig, les deux étant à égalité avec quatre points en...

La reprise économique réduit l’écart salarial

Depuis le 1er janvier 2022, un nouveau régime de sécurité sociale est entré en vigueur pour les sportif·ve·s rémunéré·e·s....
- Advertisement -spot_img

RUSSIE : Lourdes peines de prison pour 9 Témoins de Jéhovah dans le territoire occupé de Crimée

Neuf Témoins de Jéhovah vivant dans le territoire occupé de Crimée purgent actuellement de lourdes peines de prison, allant...

Contributions aux organisations internationales en matière de sécurité nucléaire et de consolidation de la paix

Plus concrètement, il s’agit de contributions octroyées aux programmes suivants de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) dans les...

Must read

Visages du dialogue interreligieux aujourd’hui

Par Martin Hoegger. www.hoegger.org La spiritualité des Focolari, mouvement reconnu...

Ukraine : la Russie lance une attaque « massive » contre les infrastructures énergétiques

Les forces armées russes ont lancé vendredi soir une...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you