ACTUALITEPremiers lauréats de l'appel à projets lié aux données...

Premiers lauréats de l’appel à projets lié aux données de santé des hôpitaux

-

Publicité

Le Gouvernement a annoncé les six premiers lauréats de l’appel à projets « Accompagnement et soutien à la constitution d’entrepôts de données de santé hospitaliers », un dispositif d’aide de la stratégie d’accélération Santé Numérique. L’appel à projets reste ouvert jusqu’au 12 avril 2023.

L’annonce des six premiers lauréats de la première vague de l’appel à projets « accompagnement et soutien à la constitution d’entrepôts de données de santé hospitaliers » soutenu par France 2030 s’est déroulé le 3 avril 2023 à PariSantéCampus. L’événement était organisé par le ministère de la Santé et de la Prévention et le Health Data Hub.

La seconde vague de l’appel à projets est ouverte jusqu’au 12 avril 2023.

Les projets lauréats

Un jury d’experts en données de santé a retenu des projets réunissant des structures et établissements hospitaliers répartis sur l’ensemble du territoire. Les six premiers lauréats sont :

  • Le projet ACCES AP-HP vise à consolider un entrepôt de données de santé pour la réalisation de projets de recherche et d’innovation dans les domaines du cancer, du diabète, de l’anesthésie-réanimation, des maladies rares et de la pathologie numérique.
  • Le projet eDOL du CHU de Montpellier vise à développer un entrepôt de données de santé utilisant le format interopérable OMOP. A travers des partenariats étroits avec les établissements de santé locaux, la couverture à terme de eDOL se veut territoriale, tout en s’inscrivant dans des réseaux nationaux et européens.
  • Le projet EDEN4HEALTH porté par le GCS Grand Est entend développer une plateforme d’accessibilité et d’intelligence en données de santé incluant 7 établissements partenaires CHU et CHR de l’Est de la France : CHU Besançon, CHU Dijon, CHR Metz-Thionville, CHRU Nancy, CHU Reims, et CHU Strasbourg. Il intègre le déploiement d’entrepôts de données de santé interopérables dans chacun de ces établissements alimentés par un périmètre homogène de données.
  • En partenariat avec les CHU Angers, CHRU Brest, CHU Nantes, CHU Rennes et CHRU Tours, le GCS HUGO et l’ODH (Ouest Data Hub) souhaitent consolider dans le cadre du projet ODH 2.0 la dynamique déjà lancée sur le sujet et poursuivre leur développement en intégrant de nouveaux types de flux de données, notamment en oncologie et en imagerie pour offrir un champ de recherche le plus large possible au bénéfice des usagers et répondre aux défis de santé de demain.
  • Le projet EDS NOVA porté par le GCS NOVA a pour objectif de déployer et mettre à niveau les entrepôts de données des établissements partenaires du projet : CHU Bordeaux, CHU Limoges et CHU Poitiers. Il pourra ainsi maximiser l’utilisation secondaire des données de santé pour la recherche, le pilotage et l’innovation dans le but, à terme, d’apporter une meilleure qualité de soins aux patients.
  • Enfin le projet ONCODS d’UNICANCER a pour objectif de constituer un entrepôt dédié au partage de données pour la recherche, l’innovation et l’évaluation en oncologie, s’appuyant sur la mise en réseau de 12 entrepôts locaux des centres de lutte contre le cancer et la constitution d’une infrastructure centrale (entrepôt Unicancer).

25 millions d’euros supplémentaires pour la seconde vague

Cet évènement s’est déroulé en présence de François Braun, ministre de la Santé et de la Prévention, qui est revenu sur l’abondement supplémentaire de 25 millions d’euros à l’enveloppe initiale de 50 millions d’euros de l’appel à projets qui viendra compléter le financement de la seconde vague.

La date limite des dépôts de la seconde vague est fixée au 12 avril 2023. Les candidatures peuvent être déposées sur la plateforme BPIFrance.

Accéder à l’appel à projets sur BPIFrance

Mis à jour le 04/04/2023

Lien de la source

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

L’État belge et les organismes nucléaires fédéraux SCK CEN et IRE signent un contrat de gestion

L’État belge ainsi que les deux institutions IRE et SCK CEN s’engagent à tenir des consultations régulières et à...

Évoluer vers des soins de santé guidés par les besoins : temps forts de la conférence de haut niveau belge

Au sein de l’Union européenne, des moyens publics considérables sont investis pour répondre aux besoins des patients. Ils recouvrent...

Le Parlement adopte sa position sur la réforme pharmaceutique de l’UE | Nouvelles

Le paquet législatif, couvrant les médicaments à usage humain, se compose d'une nouvelle directive (adoptée par 495 voix pour,...

La science des références : tirer parti des logiciels de défense des clients

Imaginez ceci : vous êtes submergé de choix, bombardé de publicités et vous ne savez pas à qui faire confiance....
- Advertisement -spot_img

Le dépistage du cancer du poumon peut sauver des vies, mais il présente aussi de sérieux inconvénients

Le cancer du poumon est une maladie fréquente, mais qui, malheureusement, n’est actuellement souvent découverte qu’à un stade avancé,...

Dispositif « sites clés en main France 2030 » : annonce des premiers lauréats

Depuis 2017, la réindustrialisation de la France est en cours : 600 usines ont ouvert dans l’ensemble du territoire. Pour...

Must read

L’État belge et les organismes nucléaires fédéraux SCK CEN et IRE signent un contrat de gestion

L’État belge ainsi que les deux institutions IRE et...

Évoluer vers des soins de santé guidés par les besoins : temps forts de la conférence de haut niveau belge

Au sein de l’Union européenne, des moyens publics considérables...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you