Accueil ACTUALITE Transformation numérique : nouvel appel à projet pour les formations France Num

Transformation numérique : nouvel appel à projet pour les formations France Num

0
Transformation numérique : nouvel appel à projet pour les formations France Num

Dans le cadre de l’initiative France Num, la Direction générale des Entreprises (DGE) a confié à Bpifrance la mise en œuvre du dispositif des Formations France Num afin de renforcer l’accompagnement numérique des TPE et des PME. Avec un objectif de 100 000 entreprises formées, ce dispositif propose des accompagnements centrés sur les besoins concrets des entreprises avec des formats courts adaptés à leurs disponibilités.

De nombreuses TPE et PME ont conscience des apports du numérique, et 81% de leurs dirigeants (Source : baromètre France Num 2022) estiment aujourd’hui que le numérique représente un réel bénéfice pour leur entreprise. Toutefois, des freins à la numérisation persistent : difficultés dans le choix des solutions numériques ou dans la maitrise de leurs usages, craintes concernant la sécurisation des données, notamment. Par ailleurs, si les entreprises ont investi prioritairement sur la visibilité et la vente en ligne dans le contexte de la crise sanitaire, leurs besoins évoluent et elles ont tendance depuis 2021 à se tourner vers des solutions de gestion.  

Plus de 20 000 formations ont été dispensées depuis le lancement du premier appel à projets en janvier 2021, et le dispositif est prolongé jusqu’en juin 2025. Afin de compléter l’offre des Formations France Num, l’appel à projets, dont la 4e édition se clôturera le 3 mars 2023 à 12h00 (heure de Paris), vise à sélectionner de nouveaux groupements d’opérateurs intervenant à l‘échelle nationale, locale ou sectorielle. Ils doivent être en capacité d’organiser et de déployer des projets d’accompagnement gratuits auprès des TPE et des PME afin de les sensibiliser à la transformation numérique et de les accompagner dans l’adoption de solutions adaptées à leurs besoins.

Dans le cadre de ce 4e appel à projets, les opérateurs devront proposer une offre adaptée à des besoins sectoriels. Leur ancrage territorial constituera un atout, y compris sur les territoires d’outre-mer. Chaque opérateur devra être en capacité de recruter et former au minimum 1 500 TPE/PME grâce à ses réseaux professionnels et à l’adaptation de ses programmes aux besoins des TPE/PME. Ainsi, l’offre proposée par les opérateurs doit faire l’objet d’un ciblage spécifique et d’une organisation adaptée pour que les entreprises identifient leurs formations.

Deux types de projets seront financés et pourront se dérouler en présentiel ou en distanciel :

  • Des accompagnements-actions (300 euros TTC par participant éligible) : des parcours d’une dizaine d’heures réparties sur plusieurs semaines, à destination des dirigeants d’entreprise afin d’expérimenter un usage ou une solution numérique en réponse à un besoin concret ;

« Parcours assez simple, conseils clairs, il me fallait juste trouver une raison de me lancer vers le numérique ! » confie Edouard L., dirigeant d’un commerce, après avoir suivi une formation sur la facturation électronique.

  • Des formations-sensibilisations (100 euros TTC par participant éligible) : des sessions centrées sur les difficultés opérationnelles des TPE et des PME pouvant être résolues par des solutions ou des usages numériques spécifiques.

« Très utile pour avoir des conseils sur la stratégie à adopter pour réussir à mieux se développer » indique Augustin G., chargé de communication dans une entreprise de loisirs, formé sur l’usage des réseaux sociaux.

L’appel à projets est ouvert jusqu’au 3 mars 2023 à 12h00, heure de Paris. 

Lien de la source