ACTUALITEméfiez-vous des "chants de sirène de la haine" -...

méfiez-vous des « chants de sirène de la haine » – chef de l’ONU

-

Publicité


Mémoire de l’Holocauste – Dans son discours, livré au siège de l’ONU à New YorkM. Guterres a rappelé qu’en quelques mois, les nazis avaient démantelé les droits constitutionnels fondamentaux et ouvert la voie à un régime totalitaire : des parlementaires ont été arrêtés, la liberté de la presse a été abolie et le premier camp de concentration a été construit, à Dachau.
L’antisémitisme des nazis est devenu la politique du gouvernement, suivi de la violence organisée et des meurtres de masse : « à la fin de la guerre, six millions d’enfants, de femmes et d’hommes – près de deux juifs européens sur trois – avaient été assassinés ».

Les sonnettes d’alarme ignorées

M. Guterres a ensuite établi des parallèles entre 1933 et le monde d’aujourd’hui : « les sonnettes d’alarme sonnaient déjà en 1933 », a-t-il déclaré, mais « trop peu ont pris la peine d’écouter, et encore moins ont parlé ».

Le chef de l’ONU a déclaré qu’il y avait beaucoup « d’échos de ces mêmes chants de sirènes à détester ».

rappelant que nous vivons dans un monde où la crise économique engendre le mécontentement; les démagogues populistes utilisent la crise pour gagner des votes, et « la désinformation, les théories du complot paranoïaques et les discours de haine incontrôlés » sont endémiques.

De plus, a poursuivi M. Guterres, il y a un mépris croissant pour droits humains et le mépris pour l’État de droit, les idéologies suprématistes blanches et néonazies « en plein essor » ; Négation de l’Holocauste et révisionnisme ; et l’antisémitisme croissant – ainsi que d’autres formes de sectarisme religieux et de haine.

Unsplash/William Warby

Chaussures confisquées à des prisonniers dans un camp de concentration à Auschwitz, en Pologne.

« L’antisémitisme est partout »

Le Secrétaire général a déploré le fait que la haine antisémite se retrouve partout aujourd’hui et, a-t-il dit, son intensité augmente.

M. Guterres a cité plusieurs exemples, tels que des agressions contre des juifs orthodoxes à Manhattan, des écoliers juifs intimidés à Melbourne, en Australie, et des croix gammées peintes à la bombe sur le mémorial de l’Holocauste à Berlin, la capitale allemande.

Les néonazis représentent désormais la menace numéro un pour la sécurité intérieure dans plusieurs pays, a déclaré M. Guterres, et les mouvements suprémacistes blancs deviennent de jour en jour plus dangereux.

Les Juifs de la Rus subcarpatique sont soumis à un processus de sélection sur une rampe à Auschwitz-Birkenau, en Pologne.

« Mettre en place des garde-corps »

Le monde en ligne est l’une des principales raisons pour lesquelles les discours de haine, les idéologies extrêmes et la désinformation se propagent si rapidement dans le monde, et le chef de l’ONU a appelé toutes les personnes impliquées, des entreprises technologiques aux décideurs politiques et aux médias, à faire plus pour arrêter le se répandre et mettre en place des « garde-corps » exécutoires.

Il a ensuite dénoncé les plateformes de médias sociaux et leurs annonceurs qui, a-t-il dit, sont complices du déplacement de l’extrémisme vers le grand public, transformant de nombreuses parties d’Internet en « dépotoirs de déchets toxiques pour la haine et les mensonges vicieux ».

La contribution de l’ONU à la résolution de ce problème comprend la déclaration du Secrétaire général Stratégie et plan d’action sur le discours de hainedes propositions pour un Pacte numérique mondial pour un avenir numérique ouvert, libre, inclusif et sécurisé, et un code de conduite pour promouvoir l’intégrité de l’information publique.

« Nouvelles vagues d’antisémitisme »

Dans son adresse à la cérémonieCsaba Kőrösi, président de l’Assemblée générale, a rappelé à son auditoire que, bien que l’Assemblée ait été créée pour garantir que personne n’ait à voir ce que les survivants de l’Holocauste ont enduré, 2023 voit déjà « de nouvelles vagues d’antisémitisme et de négation de l’Holocauste » à travers le monde .

« Comme du poison, ils s’infiltrent dans notre quotidien. Nous les entendons des politiciens, nous le lisons dans les médias. La haine qui a rendu l’Holocauste possible continue de s’envenimer », a déclaré M. Kőrösi.

Le président de l’Assemblée générale a conclu en exhortant à repousser les « tsunamis de désinformation qui déferlent sur Internet ».

Agir par l’éducation et la modération

URL que vous tweetez

L’Holocauste a commencé avec des mots – et à l’ère d’Internet et des médias sociaux, le pouvoir de la propagande est plus dévastateur que jamais.

Mais l’éducation et la connaissance peuvent aider à prévenir le génocide.

Le 27 janvier est la Journée internationale de la #souvenirdel’Holocauste.

https://t.co/41dxzOZfJT https://t.co/YKcP6OZo39

UNESCO 🏛️ #Éducation #Sciences #Culture 🇺🇳

UNESCO

27 janvier 2023

Dans un déclaration publié à l’occasion de la Journée internationale, UNESCOl’agence des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, a évoqué les partenariats qu’elle a établis avec la principale société de médias sociaux Meta – propriétaire de Facebook et de TikTok – comme un premier pas vers la lutte contre l’antisémitisme en ligne et le déni de l’Holocauste, mais a reconnu qu’il restait encore beaucoup à faire doit être fait.

Ce programme implique le développement, en collaboration avec le Congrès juif mondial, de ressources en ligne, qui sont désormais utilisées par les plateformes pour contrer la diffusion de contenus niant et déformant l’Holocauste.

« Alors que nous entrons dans un monde avec de moins en moins de survivants qui peuvent témoigner de ce qui s’est passé, il est impératif que les entreprises de médias sociaux prennent la responsabilité de lutter contre la désinformation et de mieux protéger les personnes ciblées par l’antisémitisme et la haine », a déclaré UNESCO Directrice générale Audrey Azoulay.

Négation généralisée de l’Holocauste en ligne

Les recherches de l’UNESCO ont révélé que l’antisémitisme, le déni et la déformation de l’Holocauste continuent de proliférer sur toutes les plateformes de médias sociaux.

En moyenne, 16 % des publications sur les réseaux sociaux sur l’Holocauste ont falsifié l’histoire en 2022. Sur Telegram, qui n’a pas de modération de contenu, ce chiffre passe à 49 %, tandis que sur Twitter le montant a considérablement augmenté suite au bouleversement de l’entreprise à la fin de l’année dernière.

Hors ligne, l’UNESCO a des programmes à travers le monde pour promouvoir l’enseignement de l’Holocauste et du génocide.

Le mois prochain, l’UNESCO et le US Holocaust Memorial Museum ont pour objectif de former des responsables du ministère de l’Éducation de 10 pays à développer des projets ambitieux d’éducation sur l’Holocauste et le génocide et, aux États-Unis, formeront des éducateurs aux États-Unis sur la manière de lutter contre l’antisémitisme dans les écoles.





Lien Source Almouwatin.com

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

Dispositif « sites clés en main France 2030 » : annonce des premiers lauréats

Depuis 2017, la réindustrialisation de la France est en cours : 600 usines ont ouvert dans l’ensemble du territoire. Pour...

CHAQUE MAILLON COMPTE : Semaine d’action nationale contre le vol de vélos

Le vol de vélo est un problème grave qui reste encore trop souvent sous les radars. En mars 2023,...

La Douane saisit 67 kg de cocaïne

Le 6 mars, la Douane a saisit 67 kg de cocaïne au quai 913 dans le Port d’Anvers. La...

Comment les vidéos affectent-elles votre classement dans les moteurs de recherche ?

Le format facilement consommable des vidéos en fait un excellent outil pour communiquer avec votre public cible. Les...
- Advertisement -spot_img

La situation géopolitique rend le vote aux élections européennes encore plus important | Nouvelles

La publication préélectorale d'aujourd'hui révèle une tendance positive et à la hausse des principaux indicateurs électoraux à quelques semaines...

Rapport annuel 2023 du Service de Médiation pour les pensions – dossier de presse

Le rapport annuel 2023 a été remis par le Médiateur des pensions, Tony Van Der Steen, à la ministre...

Must read

Dispositif « sites clés en main France 2030 » : annonce des premiers lauréats

Depuis 2017, la réindustrialisation de la France est en...

CHAQUE MAILLON COMPTE : Semaine d’action nationale contre le vol de vélos

Le vol de vélo est un problème grave qui...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you