ACTUALITELes femmes de la DGE, portrait #12 : Anh...

Les femmes de la DGE, portrait #12 : Anh Tuc Nguyen

-

Publicité

Racontez-nous votre parcours en quelques mots. Quest-ce qui vous avait amenée à la DGE ?

Avant de rejoindre la Direction générale des Entreprises (DGE) en 2018, jai travaillé pendant huit ans dans le secteur des télécommunications, dans le privé comme le public. Avec une bonne vision de lensemble des sujets réglementaires, je souhaitais poursuivre ma carrière dans ce secteur, tout en morientant vers un poste avec une dimension « terrain », au contact des entreprises.

Je suis ainsi arrivée à la DGE comme chargée de mission puis cheffe de projets « réseaux et cas dusage 5G ». J’étais alors la seule femme de l’équipe. Ensemble, nous avons mis en œuvre la Stratégie daccélération 5G avec le lancement de nombreux appels à projets, la sélection de projets innovants et le soutien aux entreprises via les plans France Relance puis France 2030.

Je travaille depuis quelques mois à la Banque des Territoires (une direction de la Caisse des Dépôts), comme « investisseur infrastructures numériques », où je suis chargée, entre autres, didentifier les « pépites » françaises dans le domaine de la 5G afin de les soutenir via des investissements. Une belle continuité de mon poste à la DGE, avec qui je continue de faire le lien !

Quavez-vous le plus apprécié dans votre poste à la DGE ?

Avant tout, le contact avec les entreprises, qui permet de se tenir à jour des innovations du secteur des télécoms et davoir une bonne connaissance de l’écosystème. Mais aussi, le sentiment dutilité lorsque lon voit limpact des actions menées : on constate, par exemple, aujourd’hui les retombées positives du plan de relance et de ses appels à projets avec le déploiement dinfrastructures, la conquête de marchés européens, etc.   

Enfin, mon expérience à la DGE naurait pas été la même sans mes collègues et les interlocuteurs avec lesquels jai eu loccasion de travailler. Nous avons puisé collectivement dans nos ressources pour donner le meilleur de nous-mêmes pour lintérêt public, parfois dans des situations exceptionnelles (la crise sanitaire, le confinement…), avec, en prime, la gestion des enfants à la maison pour certains. Cette implication et cette entraide mont beaucoup inspirée.

Lien de la source

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

Dispositif « sites clés en main France 2030 » : annonce des premiers lauréats

Depuis 2017, la réindustrialisation de la France est en cours : 600 usines ont ouvert dans l’ensemble du territoire. Pour...

CHAQUE MAILLON COMPTE : Semaine d’action nationale contre le vol de vélos

Le vol de vélo est un problème grave qui reste encore trop souvent sous les radars. En mars 2023,...

La Douane saisit 67 kg de cocaïne

Le 6 mars, la Douane a saisit 67 kg de cocaïne au quai 913 dans le Port d’Anvers. La...

Comment les vidéos affectent-elles votre classement dans les moteurs de recherche ?

Le format facilement consommable des vidéos en fait un excellent outil pour communiquer avec votre public cible. Les...
- Advertisement -spot_img

La situation géopolitique rend le vote aux élections européennes encore plus important | Nouvelles

La publication préélectorale d'aujourd'hui révèle une tendance positive et à la hausse des principaux indicateurs électoraux à quelques semaines...

Rapport annuel 2023 du Service de Médiation pour les pensions – dossier de presse

Le rapport annuel 2023 a été remis par le Médiateur des pensions, Tony Van Der Steen, à la ministre...

Must read

Dispositif « sites clés en main France 2030 » : annonce des premiers lauréats

Depuis 2017, la réindustrialisation de la France est en...

CHAQUE MAILLON COMPTE : Semaine d’action nationale contre le vol de vélos

Le vol de vélo est un problème grave qui...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you