Accueil Afrique L’ancien détenu islamiste Bouchta Charef mis à nu les propos du terroriste Mohamed Hajeb

L’ancien détenu islamiste Bouchta Charef mis à nu les propos du terroriste Mohamed Hajeb

0
L’ancien détenu islamiste Bouchta Charef mis à nu les propos du terroriste Mohamed Hajeb

L’ex-détenu salafiste, Bouchta CHAREF, dément les propos et les allégations de torture avancés par Mohamed HAJIB contre les autorités marocaines depuis l’Allemagne où il orchestre une bruyante campagne dans les réseaux sociaux.

L’ex-jihadiste marocain Mr CHAREF, explique dans une vidéo les méthodes utilisées par Mohammed HAJEB pour détourné la réalité.

Selon l’ex salafiste Charef, Mohamed HAJIB irait jusqu’à tatouer son corps à l’aide de henné et d’hargil pour simuler des traces de torture. (Vidéo)

Les autoritées Marocaines prennent au sérieux les menaces de Mohamed Hajib, un salafiste germano-marocain qui incarne l’islamisme politique radical, accusé de diffuser des messages d’incitation à la violence et d’apologie du terrorisme sur ses profils de médias sociaux, selon les autorités. Hajib y attaque durement le royaume alaouite et le monarque Mohammed VI, et incite ses partisans à se soulever contre les institutions marocaines. Il dénonce également le Makhzen, en référence à l’élite dirigeante du pays, qui « sert les intérêts de l’Occident ».

Les autorités marocaines le considèrent comme une menace potentielle pour la sécurité et la stabilité nationales du Maroc.

Hajib a atterri en prison en juin 2010, accusé de financement du terrorisme et d’appartenance à une organisation criminelle. Un juge l’a condamné à 10 ans de prison. Il a été arrêté par la justice marocaine après être entré illégalement au Pakistan, où il a été arrêté par les autorités et expulsé vers l’Allemagne. De l’aéroport de Francfort, il a été extradé directement au Maroc, où il s’est finalement assis sur le banc des accusés

Hajib était soupçonné d’avoir tenté de rejoindre l’organisation terroriste Al-Qaïda en 2010 lors de son voyage au Pakistan. Selon son récit, il s’est toutefois rendu dans le pays asiatique pour effectuer un pèlerinage sur l’un des lieux saints de sa foi. Une fois au Maroc, Hajib a lui-même dénoncé avoir subi des tortures et des menaces de la part de la Brigade nationale de la police judiciaire marocaine (BNPJ). Ces accusations ont été réfutées avec véhémence par Rabat et remises en question par plusieurs leaders islamiques.

Il a Réclamé 1,5 million d’euros contre l’Etat allemand pour l’avoir livré au Maroc en 2010, Mohamed HAJIB est classé parmi les plus grand escrocs de l’histoire suite à ses supposés traces de torture contre les autorités marocaines, qu’ils dénonce en permanence sur ses réseaux sociaux depuis l’Allemagne.

La communication en ligne a facilité la communication transfrontière des terroristes et a amplifié la propagande terroriste et la propagation de l’extrémisme. Les pays de l’UE coopèrent pour empêcher les terroristes d’utiliser l’internet dans le but de radicaliser, de recruter, d’inciter à la violence et de faciliter la perpétration d’attentats terroristes.

Le 16 mars 2021 le conseil européen a adopté un règlement relatif à la lutte contre la diffusion de contenus à caractère terroriste en ligne.

Lien de Etoile d’Europe