ACTUALITEG7 : Condamnation du lancement de missiles balistiques intercontinentaux...

G7 : Condamnation du lancement de missiles balistiques intercontinentaux par la Corée du Nord

-

Publicité

Déclaration des ministres des Affaires étrangères du G7 sur le lancement d’un missile balistique intercontinental par la Corée du Nord

Le texte de la déclaration suivante a été publié par les ministres des Affaires étrangères du G7 du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Uni et des États-Unis d’Amérique, et par le haut représentant de l’Union européenne.

Nous, les ministres des Affaires étrangères du G7 du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Uni et des États-Unis d’Amérique, et le Haut Représentant de l’Union européenne, condamnons dans les termes les plus forts l’essai d’un énième missile balistique intercontinental (ICBM) effectué le 25 mai 2022 par la République populaire démocratique de Corée (RPDC). Comme un certain nombre de lancements de missiles balistiques que la RPDC a effectués depuis le début de 2022, cet acte constitue une nouvelle violation flagrante des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies et porte atteinte à la paix et à la sécurité internationales ainsi qu’au régime mondial de non-prolifération.

Nous sommes très préoccupés par la série sans précédent d’essais de missiles balistiques avec des systèmes de plus en plus polyvalents dans toutes les gammes, s’appuyant sur les essais de missiles balistiques menés en 2021. Associés aux preuves d’activités nucléaires en cours, ces actes soulignent la détermination de la RPDC à faire progresser et à diversifier ses capacités nucléaires. Ces actions imprudentes violent de manière flagrante les obligations de la RPDC en vertu des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies, que le Conseil de sécurité a récemment réaffirmées dans la résolution 2397 (2017). Ils présentent également un danger et un risque imprévisible pour l’aviation civile internationale et la navigation maritime dans la région.

Nous, les ministres des Affaires étrangères du G7 et le Haut Représentant de l’Union européenne, réitérons notre appel urgent à la RPDC pour qu’elle abandonne ses programmes d’armes de destruction massive et de missiles balistiques de manière complète, vérifiable et irréversible et qu’elle respecte pleinement toutes les obligations juridiques découlant des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

Nous regrettons profondément que le Conseil de sécurité n’ait pas adopté le projet de résolution visant à condamner la série de lancements récents de missiles balistiques par la RPDC et à renforcer les mesures contre elle malgré le soutien de 13 membres. Nous exhortons tous les États membres de l’ONU, en particulier les membres du Conseil de sécurité, à se joindre à nous pour condamner le comportement de la RPDC et à réaffirmer son obligation d’abandonner ses programmes d’armes de destruction massive et de missiles balistiques. Ces actes exigent une réponse unie de la communauté internationale, y compris une position unie et de nouvelles mesures importantes de la part du Conseil de sécurité de l’ONU.

Nous réitérons notre appel à la RPDC pour qu’elle s’engage dans la diplomatie vers la dénucléarisation et acceptons les offres répétées de dialogue présentées par les États-Unis, la République de Corée et le Japon. En détournant ses ressources vers des programmes d’armes de destruction massive et de missiles balistiques, la RPDC aggrave encore la situation humanitaire déjà désastreuse en RPDC. Nous exhortons la RPDC à faciliter l’accès aux organisations humanitaires internationales et à une évaluation indépendante des besoins humanitaires tels que la nourriture et les médicaments dès que possible.

Nous appelons également tous les États à mettre en œuvre pleinement et efficacement toutes les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et à traiter le risque de prolifération des armes de destruction massive en provenance de la RPDC en tant que priorité urgente.

Le G7 reste déterminé à travailler avec tous les partenaires concernés vers l’objectif de paix et de stabilité dans la péninsule coréenne et de maintenir l’ordre international fondé sur des règles.

Texte de fin

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité

Dernières nouvelles

L’organisation caritative IAS de Scientologie célèbre et commémore une ère de travail humanitaire mondial sans précédent

Des milliers de personnes célèbrent 4 années de travail humanitaire mondial monumental de l'IAS en utilisant la vision de...

L’organisation caritative IAS de Scientologie célèbre et commémore une ère de travail humanitaire mondial sans précédent

Des milliers de personnes célèbrent 4 années de travail humanitaire mondial monumental de l'IAS en utilisant la vision de...

Plateformes de streaming musical : les députés demandent de protéger les auteurs et la diversité de l’UE

Mardi, la commission de la culture a appelé à des règles européennes garantissant un environnement juste et durable pour...

Ouverture de la plateforme numérique « Mission transition écologique »

De l’évaluation de leur situation à la mise en place d’actions concrètes, la nouvelle plateforme « Mission Transition Écologique » met...
- Advertisement -spot_img

Liège, destination shopping : boutiques branchées et marchés traditionnels

Liège, destination shopping : boutiques branchées et marchés traditionnels Liège, la charmante ville belge située en région wallonne, est bien...

Must read

- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you