بـالعربي-en-arabeDes experts des droits de l'homme s'inquiètent des "exécutions...

Des experts des droits de l’homme s’inquiètent des « exécutions imminentes » en Arabie saoudite

-

Publicité

« Bien qu’accusés de terrorisme, ils auraient été arrêtés pour avoir résisté aux expulsions forcées Au nom du projet NEOM et de la construction d’une ville linéaire de 170 km de long, appelée la Ligne », ont déclaré les experts de l’ONU.

Projet « Ville intelligente »

Neum est Un futur projet d’aménagement urbain Avec le soutien du Fonds d’investissement public saoudien.

Shazly Ahmed Mahmoud Abu Taqi Al-Hwaiti, M. Ibrahim Saleh Ahmed Abu Khalil Al-Hwaiti et M. Atallah Musa Muhammad Al-Hwaiti. Il a été condamné à mort le 5 août dernierLe 23 janvier, la Cour d’appel pénale spécialisée du Royaume d’Arabie saoudite a confirmé les peines prononcées à leur encontre.

Trois autres membres de la tribu al-Huwaitat ont également été condamnés à de « lourdes peines de prison ». communiqué de presse Délivré au nom des experts : Abdel Nasser Ahmed Mahmoud Abu Taqi Al-Hweiti a été condamné à 27 ans de prison. Mahmoud Ahmed Mahmoud Abu Taqi Al-Hweiti, 35 ans. Et Abdullah Dakhil Allah Al-Hwaiti à 50 ans de prison.

« En vertu du droit international, Les pays qui n’ont pas encore aboli la peine de mort ne peuvent l’imposer que pour « les crimes les plus graves ».impliquant un meurtre avec préméditation. « Nous ne pensons pas que les procédures en question atteignent ce seuil. »

Enquêter sur les allégations

Les Nations Unies Conseil des droits de l’hommeLes experts nommés exhortent les autorités saoudiennes à enquêter rapidement et de manière impartiale sur les allégations de torture et d’autres mauvais traitements à l’encontre de ces hommes.

Ils ont également demandé aux autorités de revoir les peines prononcées et, le cas échéant, de les rejuger conformément aux règles et normes d’une procédure régulière. « Aucune déclaration n’a été étayée Le résultat de la torture est inacceptable ont déclaré des experts des droits de l’homme.

Loi antiterroriste « ambigüe »

Les six personnes ont été inculpées La très floue loi saoudienne de 2017 sur la lutte contre le terrorisme et son financementLes experts ont déclaré, avertissant que cette loi ne semble pas conforme au droit international, car elle a été soulevée à plusieurs reprises avant procédures spéciales.

Ils se sont déclarés gravement préoccupés par le fait que certains détenus auraient été torturés et maltraités pour leur extorquer des aveux de culpabilité et que les garanties d’une procédure régulière n’étaient pas respectées pour garantir leur droit à un procès équitable.

droits tribaux

Les autorités auraient pris plusieurs mesures pour expulser les membres de la tribu al-Huwaitat de leurs maisons et terres traditionnelles, dans trois villages, tous liés au développement du projet NOEM, depuis janvier 2020.

Les experts ont déclaré qu’en dépit des promesses qu’ils participeraient au processus et recevraient une compensation équitable, nombre d’entre eux ont été expulsés et leurs maisons ont été démolies sans compensation appropriée.

Lors des premières manifestations, un membre de la tribu aurait été tué chez lui par des membres des forces spéciales saoudiennes.

« Compte tenu des circonstances, Nous ne pouvons pas considérer que les exigences de consentement et de consultation libres, préalables et éclairés sont pour les habitants d’Al-Huwaitat des trois villages rencontréont dit les experts.

« Au contraire, ces actions Il s’agissait certainement d’expulsions forcées, ce qui est interdit par le droit international en tant que violation du droit à un logement convenable. procédures aussi constituent des violations flagrantes du droit à la liberté d’expression et d’accès à l’information. »

Un appel aux investisseurs étrangers

« Nous exhortons toutes les entreprises concernées, Y compris les investisseurs étrangersPour s’assurer qu’ils ne causent pas ou ne contribuent pas à de graves violations des droits de l’homme, et qu’ils ne sont pas directement liés à des violations flagrantes des droits de l’homme », ont déclaré les experts des droits de l’homme.

Les experts ont rappelé à l’Arabie saoudite ses obligations en vertu de la Convention des Nations unies contre la torture. Ils ont exhorté les autorités à reconnaître dès que possible les principaux instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme, y compris les deux Pactes internationaux, à établir Cessation officielle de toutes les exécutions En vue de l’abolition complète de la peine de mort, et Autoriser l’audit externey compris sur admission Demandes de visite de pays en attente Mandaté par le Conseil procédures spéciales taper

Les experts l’ont j’ai déjà appelé Le gouvernement, le Fonds d’investissement public saoudien et la société NEOM, ainsi que 18 sociétés étrangères et les pays dans lesquels elles résident, s’inquiètent de cette question.

Les experts indépendants des droits de l’homme sont nommés par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève. Ils sont mandatés pour suivre et rendre compte de questions thématiques spécifiques ou de situations nationales. Ils ne sont pas des employés de l’ONU et ne reçoivent pas de salaire pour leur travail.

Lien Source Almouwatin.com

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

Pérenniser votre entreprise : le rôle de l’IA dans les services cloud

Imaginez votre entreprise comme une machine bien huilée, s’adaptant continuellement aux changements du marché avec précision et perspicacité. ...

La Régie des Bâtiments restaure la façade arrière du bâtiment du Conseil d’État à Bruxelles

Le siège du Conseil d’État se trouve depuis 1948 dans le quartier européen à Bruxelles, dans un hôtel appelé...

Rendre à la nature plus que ce que nous prenons

Rassemblant des orateurs inspirants et des participants de divers États membres et institutions de l’UE – représentants du monde...

Appel à projets « Technologies innovantes des univers virtuels immersifs »

Afin de placer la France en tête des technologies immersives, le Gouvernement lance un appel à projets piloté par...
- Advertisement -spot_img

La Thaïlande persécute la religion ahmadi de paix et de lumière. Pourquoi?

La Pologne a récemment offert un refuge à une famille de demandeurs d'asile thaïlandais, persécutés pour des raisons religieuses...

Décharge : les députés approuvent le budget de l’UE pour 2022

Le Parlement européen a accordé jeudi la décharge à la Commission, à toutes les agences décentralisées et aux fonds...

Must read

Pérenniser votre entreprise : le rôle de l’IA dans les services cloud

Imaginez votre entreprise comme une machine bien huilée, s’adaptant...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you