بـالعربي-en-arabeEl Salvador. Le renouvellement de l'état d'urgence porte atteinte...

El Salvador. Le renouvellement de l’état d’urgence porte atteinte au droit à un procès équitable

-

Publicité

Les Nations Unies Conseil des droits de l’homme Il a dit lundi.
L’état d’urgence a été approuvé pour la première fois en mars 2022, pour un mois dans un premier temps, mais a depuis été renouvelé, entraînant une vague d’arrestations massives.

Les experts ont réclamé la levée immédiate de cette mesure et appelé le gouvernement à le faire Examen des nouveaux pouvoirs de balayage Il a été introduit pour résoudre le problème des gangs dans le pays.

bafouer les droits

L’état d’urgence a été déclaré à la suite d’une série de meurtres liés à des gangs. Malgré son engagement à protéger les citoyens de ces actes brutaux, le gouvernement Il ne peut pas bafouer le droit à un procès équitable Au nom de la sécurité publique », ont-ils dit un permis.

Les experts de l’ONU ont exhorté les autorités à veiller à ce que des personnes ne soient pas arrêtées Pour le simple soupçon d’appartenir ou d’appartenir à un gang sans autorisation légale suffisante.

Les détenus doivent également bénéficier de toutes les garanties fondamentales requises par le droit international des droits de l’homme et des garanties d’une procédure régulière.

De nombreuses arrestations arbitraires

Ils ont souligné qu’en septembre 2022, les chiffres officiels indiquaient qu’environ 58 000 personnes avaient été arrêtées. Un décret exécutif publié six mois plus tard fixe le chiffre en «Plus de 67 000».

Les informations reçues indiquent que bon nombre de ces arrestations sont arbitraires et que certaines s’apparentent à des disparitions forcées de courte durée, selon les experts.

« L’état d’urgence prolongé, ainsi que la législation qui l’autorise Plus de surveillance, des poursuites plus larges et une culpabilité et une condamnation plus rapides comporte le risque de violations massives du droit à un procès équitable ». « Ceux qui sont pris dans les filets du gouvernement salvadorien doivent retrouver leurs droits. »

Ils se sont dits préoccupés par le recours du gouvernement au concept de « crime flagrant permanent » pour influencer les arrestations injustifiées de membres présumés de gangs.

Audiences collectives, « Juges sans visage »

Des audiences préliminaires auraient eu lieu au tribunal Groupes jusqu’à 500 personnes. De plus, certains défenseurs publics ont reçu Trois à quatre minutes Pour présenter des cas de 400 à 500 détenus à la fois, des procès de masse ont également été signalés.

« Les audiences et procès de masse – qui se déroulent presque toujours – portent atteinte à l’exercice du droit à la défense et à la présomption d’innocence des détenus », ont déclaré les experts.

Le recours excessif à la détention provisoire, l’interdiction des procédures alternatives, les procès par contumace et la possibilité de recourir à des pratiques telles que les « juges sans visage » et les témoins de référence compromettent tous les garanties d’une procédure régulière.

Les familles touchées aussi

Les experts ont ajouté que des milliers de familles ont été gravement touchées économiquement, car elles ont dû engager des frais supplémentaires Pour défendre leurs proches et assurer leur bien-être, leur santé et leur sécurité.

Ils ont déclaré que les mesures menaçaient d’incriminer les personnes qui vivaient dans les zones les plus pauvres et qui étaient elles-mêmes Les gangs vous ciblent Autrefois.

Les experts ont averti que le niveau de perturbation et d’ingérence dans le système judiciaire menace de limiter l’accès à la justice pour tous les Salvadoriens.

entraîner des retards indus dans les affaires civiles et pénales, il a Impact négatif sur les garanties d’un procès équitableprotection contre la torture et le droit à la vie, et peut conduire à la surpopulation dans les lieux de détention.

À propos des experts de l’ONU

Les trois experts qui ont publié la déclaration sont Margaret Satterthwaite, Rapporteur spécial sur l’indépendance des juges et des avocats; Fionnuala Ní Aoláin, Rapporteur spécial sur la promotion et la protection des droits de l’homme dans la lutte antiterroriste, Maurice Tidball Baines, Rapporteur spécial sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires.

Ils reçoivent leurs mandats du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, qui a son siège à Genève.

Les rapporteurs spéciaux et autres experts indépendants ne font pas partie du personnel de l’ONU et ne sont pas rémunérés pour leur travail.

Lien Source Almouwatin.com

Publicitéspot_img
Publicité

Dernières nouvelles

Le pape célèbre la paix avec les enfants réunis à Rome pour la première JMB

Le pape François demande aux enfants rassemblés au stade de Rome pour la première Journée mondiale de l'enfance (JMB)...

La nouvelle technologie change la façon dont les protéines des cellules individuelles sont étudiées

Auparavant, les chercheurs ne pouvaient étudier qu’un nombre limité de protéines dans des cellules individuelles par cytométrie en flux....

Le pape célèbre la paix avec les enfants réunis à Rome pour la première JMB

Le pape François demande aux enfants rassemblés au stade de Rome pour la première Journée mondiale de l'enfance (JMB)...

Nulla Accade per Caso : Le docufilm sur Fabrizio Zampetti présenté en première au Musée des sciences et technologies Leonardo Da Vinci

Dans la soirée du mardi 14 mai, le Musée national des sciences et technologies Leonardo da Vinci de Milan...
- Advertisement -spot_img

NSF s’associe à Micron et GlobalFoundries pour investir dans le développement de la main-d’œuvre dans le secteur des semi-conducteurs dans les institutions au service...

Aujourd'hui, la National Science Foundation des États-Unis a annoncé un nouveau partenariat avec Micron Technology, Inc. et GlobalFoundries (GF)...

Le patriarche œcuménique Bartholomée participera au sommet en Suisse

Le patriarche œcuménique Bartholomée participera au sommet, qui se tiendra en Suisse les 15 et 16 juin et sera...

Must read

Le pape célèbre la paix avec les enfants réunis à Rome pour la première JMB

Le pape François demande aux enfants rassemblés au stade...

La nouvelle technologie change la façon dont les protéines des cellules individuelles sont étudiées

Auparavant, les chercheurs ne pouvaient étudier qu’un nombre limité...
- Advertisement -spot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you